Vendredi 2 décembre 2016 | Dernière mise à jour 23:06

Espace La navette spatiale Enterprise est ouverte au public

Le musée de la Mer, de l'Air et de l'Espace de New York ouvre au public jeudi sa dernière acquisition, la navette spatiale Enterprise.

Le dernier vol d'Enterprise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il sera possible d'admirer l'extérieur et le dessous de la navette spatiale Enterprise au musée de la Mer, de l'Air et de l'Espace de New York.

Enterprise a été installée sur la piste d'atterrissage du porte- avions Intrepid, à trois mètres de hauteur, dans un pavillon en forme de dôme. Les visiteurs pourront profiter d'une vue panoramique ou bien en contre-plongée.

Le fameux vaisseau a servi de prototype depuis 1976 pour les autres navettes et a été retirée de la flotte de l'agence spatiale américaine (NASA) cette année. Enterprise avait effectué en avril un dernier voyage spectaculaire, survolant New York sur le dos d'un Boeing 747 modifié.

L'inauguration aura lieu jeudi en présence du patron de la NASA Charles Bolden, de la présidente du musée Susan Marenoff-Zausner et de trois anciens pilotes de la navette (qui en a connu quatre). Ce sera aussi l'occasion de voir des expositions et des démonstrations pédagogiques présentées par la NASA lors d'un festival de l'espace de cinq jours.

Bataille serrée

Enterprise était la première navette américaine. Achevée en 1976, elle a seulement été utilisée pour tester les capacités de l'orbiteur à voler dans l'atmosphère. Elle était exposée auparavant dans l'annexe du Musée national de l'Air et de l'Espace de Washington. Le programme de vols spatiaux de la NASA a été finalisé l'été dernier, après trois décennies d'activité.

Les trois autres navettes américaines désormais à la retraite, Discovery, Endeavour et Atlantis, sont exposées dans plusieurs villes suite à une bataille serrée pour savoir lesquelles allaient les accueillir.

Au final, Endeavour et Atlantis finiront leurs jours respectivement au centre des Sciences de Los Angeles (California Science Center) et au Centre Kennedy de Floride (Kennedy Space Center). Discovery a de son côté été rapatriée près de Washington, au centre Steven F. Udvar-Hazy, une annexe du musée de l'Air et de l'Espace de la capitale.

Les deux autres navettes du programme ont été détruites dans des catastrophes: Challenger en 1986 peu après son lancement, et Columbia en 2003 lors de son retour dans l'atmosphère, tuant au total treize astronautes. (ats/nxp)

(Créé: 19.07.2012, 07h49)

Sondage

Avec le retrait de François Hollande, la gauche peut-elle conserver la présidence de la France?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Sante