ACCUEIL 20.10.2014 Mis à jour à 09h56

Découverte d'une particule qui pourrait être le boson de Higgs

CERN

Une nouvelle particule qui pourrait être le boson de Higgs a été découverte par les chercheurs du CERN. Elle est considérée comme la clef de voûte de la structure fondamentale de la matière.

Mis à jour le 04.07.2012 10 Commentaires

1/10 Une collision entre protons réalisée dans le LHC au CERN, dans le cadre des recherches sur le Boson de Higgs.
Image: AFP

   

Un pari de 100 dollars

L’astrophysicien Stephen Hawking a déclaré mercredi à la BBC qu’il avait parié 100 dollars que la particule de Higgs ne serait jamais trouvée.

Pas mauvais perdant pour autant, il prédit que Peter Higgs se verra décerner le Prix Nobel.

Les résultats annoncés mercredi par l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) «suggèrent fortement que nous avons trouvé la particule de Higgs, la particule qui donne une masse aux autres particules», a dit Stephen Hawking.

«C’est un résultat important et cela devrait valoir à Peter Higgs le prix Nobel», a encore estimé l’astrophysicien et auteur britannique à succès.

«Mais c’est dommage aussi parce que les grandes avancées de la physique sont venues d’expériences qui ont donné des résultats que nous n’attendions pas», a-t-il poursuivi.

«Pour cette raison, j’avais fait le pari avec (le physicien) Gordon Kane de l’Université du Michigan que la particule de Higgs ne serait pas trouvée.

Il semble que j’ai perdu 100 dollars», a ajouté l’astrophysicien.

Peter Higgs, 83 ans, avait eu un éclair de génie, en 1964, en postulant l’existence d’une particule théorique, dont les physiciens du CERN viennent, peut-être, de retrouver la trace après une longue traque.

Qu'est-ce que le Boson de Higgs?

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

«Le Higgs est à notre portée», a affirmé l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN). Une ovation debout des chercheurs du CERN a accueilli la nouvelle. Le boson de Higgs, appelé aussi «la particule de Dieu», donne leur masse à toutes les autres particules dans l'univers selon la théorie dite du «Modèle standard».

Indices probants

Les deux expériences ATLAS et CMS ont observé des indices probants de la présence d'une nouvelle particule, qui pourrait être le boson de Higgs, dans la gamme des masses autour de 126 gigaélectronvolts (GeV).

«Nous avons franchi une nouvelle étape dans notre compréhension de la nature», s'est félicité le directeur général du CERN, Rolf Heuer. Mais des vérifications sont encore nécessaires pour s'assurer qu'il s'agit bien du chaînon manquant des particules élémentaires.

«La performance remarquable du LHC et d'ATLAS et les efforts considérables qui ont été déployés nous ont conduits à ce résultat exaltant, mais il nous faut un peu plus de temps pour qu'il puisse être publié», a dit la porte-parole de l'expérience ATLAS Fabiola Gianotti.

Le conseiller fédéral Alain Berset a félicité les équipes du CERN, rendant hommage à l'excellence de leur travail. Devant la presse, le ministre des sciences a salué la rapidité avec laquelle des résultats ont été obtenus et la fiabilité de l'accélérateur de particules.

Champagne au frais

«Je n'aurais jamais espéré voir cela de mon vivant, et je vais demander à ma famille de mettre du champagne au frais», a lancé le Britannique Peter Higgs qui, dès 1964, avait postulé l'existence du boson portant son nom, avec ses collègues belges Robert Brout (décédé en 2011) et François Englert, assis à côté de lui.

«Ces résultats sont préliminaires, mais le signal de 5 sigmas observé au voisinage de 125 GeV est remarquable. Il s'agit effectivement d'une nouvelle particule. Nous savons que ce doit être un boson et qu'il s'agit du boson le plus lourd jamais observé», a affirmé le porte-parole de l'expérience CMS, Joe Incandela.

«Il est difficile de ne pas s'enthousiasmer», a enchaîné le directeur de la recherche du CERN, Sergio Bertolucci. «Nous avions dit l'année dernière qu'en 2012, soit nous trouverions une nouvelle particule semblable au boson de Higgs, soit nous exclurions l'existence du Higgs du Modèle standard», a-t-il expliqué.

«Avec toute la prudence qui s'impose, nous nous trouvons à un croisement: l'observation de cette nouvelle particule nous montre la voie à suivre dans l'avenir pour mieux comprendre ce que nous observons dans les données récoltées», a indiqué le chercheur.

Etudes plus poussées

Les résultats présentés reposent sur les données recueillies en 2011 et 2012, les données de 2012 étant toujours en cours d'analyse. Ils devraient pouvoir être confirmés d'ici à la fin de l'année.

La découverte d'une particule dont les caractéristiques sont compatibles avec celles du boson de Higgs ouvre la voie à des études plus poussées. Elles exigeront davantage de statistiques, qui établiront les propriétés de la nouvelle particule.

Le Modèle standard décrit les particules fondamentales dont nous sommes faits, comme toute chose visible dans l'Univers, ainsi que les forces qui les unissent. Il s'avère toutefois que l'Univers visible ne représente pas plus de 4 % environ de l'ensemble. Une version plus exotique du boson de Higgs pourrait permettre de comprendre les 96 % de l'Univers qui restent obscurs.

La découverte s'est jouée au coeur du Grand collisionneur de hadrons (LHC) du CERN, le plus grand accélérateur de particules au monde. Les physiciens font s'entrechoquer des milliards de protons dans cet anneau de 27 km de circonférence à 100 mètres sous terre en espérant trouver la trace du boson dans les débris, à l'aide de myriades de détecteurs. (ats/Newsnet)

Créé: 04.07.2012, 10h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

10 Commentaires

Armatura Dacier

05.07.2012, 09:21 Heures
Signaler un abus 11 Recommandation 0

Un mystique est quelqu'un qui prétend comprendre la nature tout en étant trop paresseux pour apprendre la physique. Répondre


Bob Ralcnis

04.07.2012, 12:57 Heures
Signaler un abus 8 Recommandation 1

Ouahhh des millards pour nous faire croire que l'on va enfin pouvoir élucider les mysteres de la nature... La science est devenu est religion avec leurs dogmes, son enseignement réservé a quelques éminent spécialistes (pretres) qui parlent un language que la pluspart ne comprennent pas (comme le latin avant) et rejette ceux qui ne pense pas comme eux...La Bible est moins cher au moins. Répondre



Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne