ACCUEIL 26.7.2014 Mis à jour à 03h09

«Le sentiment amoureux est une habitude»

Etude

«Le sentiment amoureux est une habitude qui apparaît quand le désir sexuel est assouvi», note Jim Pfaus, coauteur d'une étude qui prouve que l'amour et le désir sexuel sont deux sentiments distincts, mais liés.

Mis à jour le 25.06.2012
Il est intéressant de constater que le processus mental de transformation de l'amour à l'habitude est le même que pour la dépendance aux drogues, souligne Jim Pfaus.

Il est intéressant de constater que le processus mental de transformation de l'amour à l'habitude est le même que pour la dépendance aux drogues, souligne Jim Pfaus.
Image: Keystone

Articles en relation

Partager & Commenter

Une équipe réunie autour de Stéphanie Cacioppo de l'Université de Genève a mis au point pour la première fois une cartographie du cerveau pour le sentiment amoureux et l'envie sexuelle. Les psychologues ont analysé une vingtaine d'études, durant lesquelles on montrait aux sujets des images érotiques ou des clichés de leur partenaire en mesurant leur activité cérébrale.

«Personne n'avait encore rapproché ces deux sentiments pour observer leur profil d'activation dans le cerveau», explique Jim Pfaus, coauteur de l'étude et professeur à l'Université canadienne de Concordia, cité dans un communiqué de la haute école. «Nous ne savions pas à quoi nous attendre. Les deux sentiments auraient très bien pu être totalement indépendants l'un de l'autre.»

Il ressort de cette étude, fondée sur des observations biologiques et non sociologiques, que l'amour et l'appétit sexuel activent des régions distinctes mais étroitement apparentées du cerveau. On peut suivre la transformation du désir sexuel en sentiment amoureux en observant deux structures cervicales, l'insula (cortex insulaire) et le striatum, comme le rapportent les chercheurs dans la revue spécialisée Journal of Sexual Medecine.

L'insula est située derrière la tempe et les nouvelles études l'ont mise en lien avec les sensations amoureuses. Le striatum est situé dans la zone du front et fait partie des cercles neuronaux importants pour les émotions et la cognition. Il est entre autres responsable des sentiments de justice et d'injustice.

L'amour, une drogue comme les autres

L'appétit sexuel active dans le striatum des zones qui s'enclenchent en cas d'envies, comme avec la nourriture. L'amour met lui en mouvement des zones impliquées dans le conditionnement de charmes agréables et la formation de l'habitude. Quand l'envie sexuelle devient amour, les sentiments sont transférés à l'autre région du cerveau.

«Le sentiment amoureux est une habitude qui apparaît quand le désir sexuel est assouvi», note Jim Pfaus. Les régions du cerveau qui traitent de l'amour jouent un rôle important dans l'attachement au partenaire et la monogamie.

«L'appétit sexuel repose sur la promesse du plaisir au moment de l'acte sexuel, un sentiment naturel qui permet d'assurer la reproduction de l'espèce», poursuit Jim Pfaus. «En comparaison, l'amour paraît plutôt abstrait et complexe. Il est aussi moins dépendant du fait que le partenaire soit présent ou non.»

Il est intéressant de constater que le processus mental de transformation de l'amour à l'habitude est le même que pour la dépendance aux drogues, ajoute le chercheur. La même partie du striatum est impliquée. Grâce à cette nouvelle cartographie du cerveau, l'obsession de l'autre se laisse mieux comprendre.

(ats/Newsnet)

Créé: 25.06.2012, 15h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne