ACCUEIL 28.11.2014 Mis à jour à 16h29

Les "supercentenaires" ne sont plus des exceptions

Autopsie

Les supercentenaires, comme on désigne les plus de 110 ans, sont en effet désormais un groupe bien représenté sur la planète. Quelque part dans le Tennessee, aux Etats-Unis, une certaine Besse Cooper, doyenne de l’humanité, fêtera ses 116 ans le 26 août prochain.

Par Winnie Covo. Avec la collaboration de www.planetesante.ch . Mis à jour le 30.06.2012 1 Commentaire

Autopsie

Liens

L’ALIMENTATION CONDITIONNE LA LONGÉVITÉ

S’il est évident qu’il vaut mieux habiter une région riche pour espérer vivre longtemps, il existe certains lieux où les personnes très âgées sont beaucoup plus nombreuses qu’ailleurs.

Il en est ainsi de l’île japonaise d’Okinawa, qui compte une grande quantité de centenaires. «La raison est probablement alimentaire, même si certaines prédispositions génétiques semblent aussi jouer un rôle», note le professeur Büla. Ses habitants se nourrissent essentiellement de végétaux, d’algues et de poisson, et ont pour principe de ne jamais se remplir l’estomac.

De même, la Sardaigne est un terreau à centenaires. Là encore, semble-t-il, une alimentation particulièrement saine, similaire à celle consommée sur l’île nipponne assaisonnée à la sauce méditerranéenne, favorise la longévité.

Enfin, l’Église adventiste du septième jour, qui applique des règles alimentaires strictes, compte dans ses rangs une proportion notable de personnes plus âgées que la moyenne. Leur doctrine leur impose l’ovo-lacto-végétarisme, soit une alimentation essentiellement composée de fruits et légumes et de produits laitiers, limitée en sous-produits animaux et constituée le plus possible d’aliments issus de l’agriculture biologique. x


POURQUOI LES FEMMES VIVENT PLUS LONGTEMPS

Les femmes ont, de manière générale, une espérance de vie plus longue que celle des hommes. Pour le professeur Christophe Büla, l’une des causes est certainement génétique: «Les femmes sécrètent des œstrogènes jusqu’à la ménopause, et l’on sait que ces hormones sont un facteur protecteur face, notamment, aux maladies cardiovasculaires.

De leur côté, les hommes ont davantage de comportements à risque, surtout aux alentours de l’adolescence. Quant au tabagisme, cause de mortalité précoce, il a longtemps été plus fréquent chez eux, mais les femmes sont en train de les rattraper. Il reste cependant des éléments que l’on ne comprend pas.»

Notons que la différence d’espérance de vie selon le sexe semble diminuer, les hommes rejoignant petit à petit les femmes dans le grand âge. x

Partager & Commenter

De plus en plus vieux

«L’explosion du nombre de centenaires est certainement due aux modifications de nos habitudes, souligne le professeur Christophe Büla, du Service de gériatrie et réadaptation gériatrique au Centre universitaire hospitalier vaudois (CHUV), à Lausanne. Nous vivons désormais dans un environnement qui met les personnes dans de bonnes dispositions générales. L’activité physique, tout comme l’évolution de notre alimentation et la diminution du tabagisme entrent en ligne de compte. La génétique prédispose également certains individus à vivre plus longtemps.» Et le suivi médical n’est pas à négliger: «Chez les plus de 80 ans, nous arrivons, en trois ans d’efforts thérapeutiques, à gagner deux mois d’espérance de vie sans aucune forme d’incapacité, continue l’expert. En les stimulant à faire de l’exercice, en agissant sur leurs traitements médicamenteux ou encore en ajustant leur motivation à s’impliquer socialement, nous atteignons de très bons résultats. Le but est d’améliorer leurs conditions de vie, plutôt que de prolonger celle-ci dans un état de dépendance.»

Le corps reste malgré tout un organisme complexe qui se détériore en vieillissant. Quels sont alors les signes de l’âge? «Nous avons de la peine à faire la part des choses entre ce qui est dû à des maladies chroniques (diabète, cancer, troubles cardiovasculaires), qui ont tendance à évoluer avec l’âge, et ce qui est réellement lié au vieillissement, souligne le Pr Büla. L’un des aspects déterminants reste néanmoins le vieillissement cognitif, associé à toutes les formes de démence, dont l’exemple le plus typique est la maladie d’Alzheimer.»

Trois trajectoires de vieillissement des centenaires sont observées: les personnes qui ont les mêmes maux qu’à l’âge moyen mais y survivent, celles qui développent des maladies chroniques à un âge beaucoup plus avancé et, celles qui, comme la Française Jeanne Calment, morte à 122 ans en 1997, échappent à toute maladie et développent seulement des maux légers (arthrose, faible surdité, etc.).

L’indépendance avant tout

Selon le gériatre, les personnes très âgées souhaitent par-dessus tout garder leur indépendance. C’est-à-dire vivre le plus longtemps possible dans de bonnes conditions, éviter la douleur, et, surtout, échapper aux troubles cognitifs, comme l’explique le Dr Isabella Justiniano, du Service de psychiatrie et psychothérapie de la personne âgée auprès des Institutions psychiatriques du Valais romand: «Tout comme les muscles ou les articulations vieillissent, le cerveau se modifie au cours du temps. Au niveau psychique, les représentations que l’on se fait de soi-même, de l’autre et du monde s’enrichissent avec l’âge, car plus l’on fait des expériences de vie, plus on les remodèle. Et cela reste valable aussi longtemps que l’on est en vie. Beaucoup de centenaires se considèrent en bonne santé, même si, vu de l’extérieur, ils ne peuvent plus vivre de manière indépendante.» - «Vivre au-delà de 100 ans reste exceptionnel, conclut le professeur Büla. Mais si une personne en est capable, cela montre que toute l’espèce humaine à la capacité de vivre aussi longtemps.» D’ailleurs, chaque année depuis cent vingt ans, l’espérance de vie augmente de trois mois en Suisse. Elle se situe aujourd’hui en moyenne à 85 ans pour les femmes et 80 ans chez les hommes (lire encadré). Ainsi, tous les quatre ans, un Genevois ou un Appenzellois gagne en moyenne un an d’existence. (Le Matin)

Créé: 30.06.2012, 23h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Jean-François Chappuis

01.07.2012, 11:27 Heures
Signaler un abus 8 Recommandation 0

Ce constat que notre espérance de vie augment de trois mois chaque année, reflète des progrès de la médecine, d'une nourriture mieux adaptée et de continuer de se maintenir en faisant des exercices quotidiennement! La personne âgée en bonne santé désire rester autonome le plus longtemps possible. Pensez d'être mise en EMS, la mine à mort, car elle considère cet endroit comme une sorte de mouroir! Répondre



Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons