Jeudi 8 décembre 2016 | Dernière mise à jour 03:47

Espace Un télescope pour protéger l'humanité des astéroïdes

Un groupe de scientifiques a décidé de financer la construction d'un télescope chargé de traquer les astéroïdes menaçant la Terre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

On le sait tous: l'humanité pourrait un jour être balayée de la surface de la Terre par l'impact d'un astéroïde. Pour faire tomber cette épée de Damoclès, un groupe formé d’anciens astronautes et de scientifiques américains de renom a présenté jeudi un projet visant à financer le premier télescope spatial privé pour traquer les astéroïdes dangereux.

La fondation B612, qui doit encore lever les fonds nécessaires pour concrétiser ce projet de plusieurs centaines de millions de dollars, prévoit de mettre ce télescope, baptisé Sentinel, en orbite autour du soleil, à 273 millions de km de la Terre. Il «protègera l’humanité, cartographiera l’intérieur du système solaire et permettra de faire des missions d’exploration», ajoute un communiqué.

«Les orbites à l’intérieur du système solaire sur lesquelles évoluent la Terre sont habitées d’un demi-million d’astéroïdes plus gros que celui qui s’est abattu en Sibérie le 30 juin 1908». Celui- ci avait alors détruit deux millions de km2 de forêt, souligne Ed Lu, un ex-astronaute, président de la fondation B612. «A ce jour nous n’avons identifié et cartographié que 1% environ de ces astéroïdes», souligne-t-il.

Débris ancestraux

De son côté, la NASA scrute le ciel 24 heures sur 24 pour traquer des objets célestes plus gros que ces astéroïdes - un kilomètre et demi de largeur et plus - proches du voisinage de la Terre et présentant de ce fait la plus grande menace. L’agence spatiale, aidée d’un réseau d’astronomes, en a découvert 90% à ce jour.

Sentinel se concentrera sur des astéroïdes plus petits mais pouvant aussi faire d’importants dégâts. «Durant cette mission de reconnaissance de 5 ans et demi, Sentinel découvrira et traquera un demi-million de ces astéroïdes proches de la Terre, créant une carte qui fournira le plan de la future exploration de notre système solaire tout en protégeant le futur de l’humanité sur Terre», explique Ed Lu.

Les astéroïdes, des débris laissés par la formation du système solaire il y a 4,5 milliards d’années, représentent un potentiel scientifique et économique car ils contiennent les matériaux originaux du système solaire et pourrait aussi être riches en matières premières. La NASA prévoit d’envoyer des astronautes sur un astéroïde au cours de la prochaine décennie.

(ats/nxp)

(Créé: 29.06.2012, 08h18)
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.