Dimanche 25 juin 2017 | Dernière mise à jour 15:09

Davos Plus de plastique que de poisson en mer, en 2050

Le Forum économique tire la sonnette d'alarme sur le sort des océans dans le monde.

Les plastiques polluent les mers et les océans.

Les plastiques polluent les mers et les océans. Image: Keystone

Surpêche

Les quantités de poissons pêchés dans le monde sont largement sous-estimées et seraient de 30% supérieures aux évaluations officielles, affirme une étude publiée mardi incluant les pêches industrielle et artisanale et les rejets de poissons. Ces travaux, dirigés par Daniel Pauly et Dirk Zeller de l'Université de British Columbia, montrent aussi que le déclin des stocks de poissons est plus rapide que ne le croyait la FAO (l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation) dont les chiffres font référence.

Selon cette étude publiée dans Nature communications, les prises annuelles de poissons ont atteint 109 millions de tonnes en 2010, soit environ 30% de plus que les 77 millions de tonnes répertoriées la même année par la FAO sur la base des statistiques nationales de 200 pays.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'utilisation massive de plastiques est telle que les océans abriteront plus de détritus plastiques que de poissons en 2050, s'est alarmé mardi le Forum économique mondial de Davos.

«Le système actuel de production, utilisation, et abandon des plastiques a des effets négatifs importants: de 80 à 120 milliards de dollars d'emballages plastiques sont perdus chaque année. Et au delà du coût financier, si rien ne change, les océans contiendront plus de plastique que de poissons (en poids) d'ici 2050», selon un communiqué.

Refonte totale

Le forum de Davos qui débute mercredi ses travaux, dévoile une étude réalisée avec la fondation de la navigatrice Ellen MacArthur et le concours du cabinet McKinsey. Selon ce rapport, le ratio tonnes de plastique- tonnes de poissons était de un pour cinq en 2014, sera de un pour trois en 2025, et dépassera un pour un en 2050.

Le forum estime nécessaire «une refonte totale des emballages et des plastiques en général» et la recherche d'alternatives au pétrole comme matériau de base pour leur production car si rien ne change, cette filière consommera 20% de la production pétrolière en 2050.

Filière de recyclage

Du fait de l'usage unique des sacs plastiques, «95% de la valeur des emballages plastiques, estimée entre 80 et 120 milliards de dollars par an, est perdue» déplore le WEF, appelant à la mise en place de véritables filières de recyclage et de réutilisation.

«Les modèles de production et de consommation linéaire sont de plus en plus remis en question (...) et cela est particulièrement vrai pour les filières où il y a de gros volumes de peu de valeurs comme l'emballage plastique», estime dans un communiqué la navigatrice Ellen MacArthur, plaidant aussi pour la mise en place d'une économie circulaire, réutilisant les matérieux. Ellen MacArthur a accédé à la gloire en battant le record du tour du monde à la voile en 2005.

Prohibition des sacs plastiques

Plusieurs pays tentent actuellement de limiter l'usage des sacs plastique. En France par exemple les sacs plastiques à usage unique devraient être prohibés en mars.

Au Royaume-Uni, la législation impose de faire payer les utilisateurs de sacs plastiques, afin de tenter de réduire leur utilisation. L'exécutif britannique espère ainsi réduire de 80% le nombre de sacs distribués, au nombre de 7,6 milliards actuellement, soit 140 sacs par personne et par an.

Les municipalités de l'agglomération montréalaise, qui abrite la moitié de la population du Québec, ont elles décidé d'interdire l'usage des sacs plastiques non biodégradables à compter de 2018.

Encore porté par la COP21 de Paris, l'environnement, et plus spécifiquement l'adaptation au changement climatique devrait être un des thèmes importants du forum de Davos.

(afp/nxp)

Créé: 19.01.2016, 18h05

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.