Jeudi 25 août 2016 | Dernière mise à jour 06:19

Nutrition Lait et la viande bio, plus riches en oméga-3

Selon des chercheurs, la version bio de ces deux aliments est plus riche en certains acides gras bons pour l'organisme.

Image d'illustration (Joy / Flickr Creative Commons)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le lait et la viande bio sont beaucoup plus riches en oméga-3, acides gras essentiels au bon fonctionnement du corps humain, et la viande bio contient moins de graisses saturées, accusées d'accroître le risque de maladies cardiovasculaires, selon une étude publiée mardi.

Le lait et la viande bio contiennent tous les deux environ 50% d'acides gras oméga-3 de plus que le lait et la viande issus de l'agriculture traditionnelle, selon cette étude publiée dans le British Journal of nutrition.

Les chercheurs de l'Université britannique de Newcastle ont passé en revue 196 articles consacrés au lait et 67 consacrés à la viande et «ont trouvé de nettes différences entre lait et viande bio et lait et viande conventionnels, en particulier dans leur teneur en acides gras».

Régime traditionnel

«Les oméga-3 contribuent à réduire les maladies cardiovasculaires, améliorent le développement neurologique et la fonction immunitaire», a commenté Chris Seal, l'un des professeurs.

Il souligne que si l'Agence européenne de sécurité alimentaire préconise de doubler la prise d'acides gras de type oméga-3 dans le régime alimentaire des populations d'Europe de l'Ouest, il est difficile d'en absorber suffisamment via l'alimentation traditionnelle.

«Notre étude suggère qu'opter pour le bio permettrait dans une certaine mesure d'améliorer la prise de ces substances nutritives essentielles», ajoute le Pr Chris Seal.

Peu d'impact

Augmenter la part d'oméga-3 ne signifie pas pour autant absorber plus de calories ou de graisses saturées indésirables, soulignent enfin les chercheurs.

«L'accent est porté sur les 56% d'oméga-3 supplémentaires dans le lait bio mais cette proportion n'est valable que pour la graisse du lait et non pour le lait dans son ensemble», a commenté Ian Givens, spécialiste de la nutrition.

«Passer du lait traditionnel au lait bio accroîtrait l'absorption d'oméga-3 de 33 mg par jour, soit seulement 1,5% de notre régime alimentaire total. De tels changements mineurs ne sont pas susceptibles de représenter un bénéfice nutritionnel ou un bénéfice pour la santé», nuance-t-il. (afp/nxp)

(Créé: 16.02.2016, 03h48)
Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.