ACCUEIL 17.9.2014 Mis à jour à 00h03

Les radins ont moins de matière grise que les généreux

Psychologie

Le volume d’une certaine région du cerveau influence la disposition des gens à se montrer altruistes. C'est la conclusion d’une étude menée par des chercheurs zurichois.

Mis à jour le 11.07.2012 13 Commentaires
La générosité est une affaire de matière grise.

La générosité est une affaire de matière grise.
Image: Keystone

Articles en relation

Partager & Commenter

Les radins ont moins de matière grise que les généreux. C’est la conclusion d’une étude menée par des chercheurs zurichois. Le volume d’une certaine région du cerveau influence la disposition des gens à se montrer altruistes, expliquent-ils dans la revue «Neuron».

Les participants à l’étude étaient priés de partager des sommes d’argent avec des partenaires anonymes. Ce faisant, leur activité cérébrale ainsi que le volume de matière grise étaient mesurés, indique l’Université de Zurich mercredi.

Les résultats montrent que chez les personnes peu ouvertes au partage, la région du cerveau située derrière l’oreille - lobes pariétal et temporal - était très active à partir de petites sommes d’argent déjà. Chez les plus généreuses, cet endroit du cerveau ne s’est activé que lors d’échanges plus importants.

C’est la première fois que «le lien est démontré entre altruisme, anatomie et activité cérébrale», se réjouit le responsable des recherches Ernst Fehr. «Cela dit, il ne faut en aucun cas conclure qu’un caractère altruiste n’a qu’une origine biologique».

Le volume de matière grise est également défini par des processus sociaux, précise-t-il. Les résultats soulèvent la question de savoir s’il est possible d’encourager la croissance des régions cérébrales desquelles dépendent l’altruisme. (ats/Newsnet)

Créé: 11.07.2012, 18h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

13 Commentaires

joe zbinden

11.07.2012, 19:10 Heures
Signaler un abus 16 Recommandation 0

alors tous ceux qui à longueur de journée ne veulent plus de frontaliers, de demandeurs d'asiles, de Schengen, de naturalisés non suisses de souche etc seraient des personnes avec peu de matières grises?? tiens donc... Répondre


Jean-Marc Montfort

11.07.2012, 20:44 Heures
Signaler un abus 10 Recommandation 0

Dans la même veine, je crois que c'est Einstein qui disait que "les gens intelligents sont forcément gentils". Ca ne veut pas dire que les gentils sont forcément intelligents, mais c'est intéressant comme énoncé, et ça va un peu dans le sens de cette étude. Répondre