Mercredi 28 septembre 2016 | Dernière mise à jour 15:24

Guyane Nouveau lancement réussi pour Ariane 5

Arianespace a propulsé dans l'espace avec succès, mercredi matin à Kourou, une fusée contenant un satellite de communication.


Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La fusée européenne Ariane 5 a lancé avec succès mercredi matin depuis la Guyane, selon une retransmission sur le site internet de d'Arianespace. Il s'agit d'un satellite de télécommunications pour l'opérateur Eutelsat Communications.

«Arianespace vient de lancer son 525e satellite», a annoncé Stéphane Israël, PDG d'Arianespace, dans un communiqué. A 2h20, heure de Kourou (6h20 en Suisse), Ariane 5, dont c'est le deuxième lancement de l'année, s'est arrachée du pas de tir depuis le centre spatial guyanais (CSG) à Kourou. Après 27 minutes et 23 secondes de mission, Eutelsat 65 West A a été mis en orbite. C'est le 31e satellite lancé par Arianespace pour Eutelsat Communications.

Eutelsat 65 West A est un satellite tribande. A travers sa puissante couverture, il portera la croissance de la télévision à destination des foyers équipés de paraboles pour la réception de chaînes numériques et en HD et facilitera la connectivité des entreprises en Amérique centrale, dans les Caraïbes et dans la région andine. Par ailleurs, il doit permettre de développer les services d'accès Internet à travers l'Amérique latine, notamment au Brésil. (ats/nxp)

(Créé: 09.03.2016, 10h43)
Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.