Mercredi 31 août 2016 | Dernière mise à jour 23:31

Astronomie Une «super pleine Lune» a illuminé le ciel ce week-end

Tôt dimanche matin, la plus imposante pleine lune de l'année a brillé sur la Suisse. La Lune s'est trouvée à «proche» distance de la Terre, son diamètre apparent est donc apparu plus grand.

Les explications de la Nasa, en anglais

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une «super pleine Lune», qui apparaissait particulièrement grosse et brillante dans le ciel, a illuminé le ciel dans la nuit de samedi à dimanche, relèvent des astronomes. Ce phénomène est lié à l'orbite légèrement elliptique de la Lune, ce satellite tournant autour de la Terre non pas en cercle mais le long d'une sorte d'ovale. Mais l'astre a souvent été souvent difficile à observer en Suisse en raison de nombreux nuages.

Son point le plus proche de la Terre («périgée») est donc situé quelque 50'000 km plus près de nous que le point le plus éloigné («apogée»). Lorsque la pleine lune survient pendant le périgée, la Lune nous apparaît exceptionnellement grosse et plus lumineuse que d'habitude, explique le Dr Tony Phillips sur le site internet de la Nasa.

Alignement Terre-Soleil

C'est dans la nuit du 5 au 6 mai que la Lune a atteint son périgée, date qui coïncidait avec son alignement avec la Terre et le Soleil, en opposition avec ce dernier qui l'éclaire donc dans son intégralité: autrement dit, la Lune apparaît «pleine» vue de notre planète.

Cette «pleine Lune de périgée» étant située à moins de 357'000 km de nous, comparée à une distance moyenne d'environ 384.000 km, elle semblait jusqu'à 14% plus grosse et 30% plus lumineuse que les autres pleines lunes de 2012, explique le Dr Phillips. Un phénomène qui a pu paraître encore renforcé par les effets d'optiques créés lorsque la Lune frôle l'horizon.

Une «super Lune» de périgée est un événement relativement fréquent, qui se reproduit environ une fois par an en moyenne. La dernière d'entre elles est survenue le 11 mars 2011, avec une Lune plus proche de nous d'environ 400 km.

A nouveau le 20 mai

Le 20 mai prochain, l'alignement entre le Soleil, la Terre et la Lune se reproduira, mais cette fois-ci la Lune sera intercalée entre notre planète et l'astre qui nous éclaire. Ce phénomène classique de «nouvelle lune» - pendant lequel la Lune est invisible car non éclairée de notre point de vue - se doublera dans certaines régions du monde d'une éclipse de Soleil dite «annulaire».

Le diamètre apparent de la Lune sera légèrement plus petit que celui du Soleil, ce qui ne laissera entrevoir qu'une sorte d'anneau de lumière solaire autour d'une ombre noire, celle de la Lune. La phase annulaire de cette éclipse sera visible pendant quelques minutes seulement dans une bande d'environ 300 km de large du Pacifique Nord, notamment une partie des côtes chinoises dont Hong Kong, le Sud du Japon dont Tokyo et l'Ouest des Etats-Unis.

Dans les zones voisines, où la Lune ne sera pas tout à fait centrée sur le disque solaire, on pourra assister à une éclipse partielle classique pendant laquelle le Soleil semble grignoté par l'ombre de la Lune. (afp/ats/nxp)

(Créé: 07.05.2012, 09h43)
Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.