Mardi 30 mai 2017 | Dernière mise à jour 02:10

Vision Allergies saisonnières: comment soulager ses yeux?

Vos yeux sont rouges, larmoyants et vous démangent? Pas de doute, les pollens sont de retour. Heureusement, avec quelques gestes simples, il est possible d'apaiser rapidement les yeux victimes des ces allergènes saisonniers.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les allergies saisonnières sont un véritable parcours du combattant pour ceux qui en souffrent. D'autant que divers facteurs environnementaux contribuent aujourd'hui à allonger la période de pollinisation, qui s'étend désormais jusqu'en octobre. Lorsque les pollens investissent notre air, ils entrent en contact avec les muqueuses oculaires, titillant au passage les cellules réceptrices qui s'y trouvent. Si vous y êtes allergique, ces cellules libèrent alors de l'histamine, une molécule du système immunitaire qui cause les démangeaisons et larmoiements qui vous assaillent. Cette molécule provoque également la dilatation des vaisseaux sanguins, d'où cet effet "yeux rouges" si glamour...

Si vous ne pouvez éviter d'être en contact avec l'agent allergène responsable de votre inconfort, vous pouvez commencer par soulager vos yeux irrités en y apposant des rondelles de concombre ou des sachets d'infusion de camomille usagés et refroidis. Au quotidien, veillez à vous laver fréquemment les mains, afin d'éviter de déposer du pollen près de vos yeux. De plus, lorsque vous aérez votre foyer, faites-le plutôt en soirée, lorsque la concentration pollinique de l'air est minimale. Pour vos promenades, profitez plutôt des éclaircies entre deux ondées, car la pluie chasse le pollen de l'air...

Il existe également des collyres formulés pour inhiber l'action de l'histamine, qui font cesser rapidement les picotements. En revanche, gare aux produits contenant un vasoconstricteur! En comprimant les vaisseaux sanguins, ils limitent les rougeurs, mais ils peuvent cependant avoir des effets secondaires néfastes et ne doivent être utilisés que sur les recommandations de votre ophtalmologue. Dans tous les cas, si les symptômes persistent et tendent à s'aggraver, prenez rendez-vous avec un spécialiste qui vous prescrira un traitement plus puissant et plus adapté à votre cas. Fleur Brosseau / AllTheContent

Créé: 03.04.2017, 16h44

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.