Lundi 20 février 2017 | Dernière mise à jour 20:51

Luminosité Quelle lumière pour votre maison?

L’hiver est là. Avec lui, des journées plus froides mais aussi… plus courtes. La nuit tombe de plus en plus rapidement et le manque de lumière naturelle se fait ressentir. Tour d’horizon de quelques astuces pour aménager son intérieur sans agresser ses pupilles et ne pas sombrer dans la dépression hivernale.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mieux refléter la lumière Les éclairages artificiels constituent la source de lumière principale au sein de nos foyers. Cependant, quelques petites astuces peuvent permettre de rendre votre intérieur plus clair et lumineux. Tout d’abord, favorisez les murs clairs! Il reflètent la lumière, contrairement aux surfaces plus foncées qui, elles, l’absorbent. Ensuite, n’hésitez pas à dégagez vos fenêtres afin de laisser entrer le maximum de lumière naturelle. La nuit tombée, sortez les bougies pour un jeu de lumière avec les ampoules.

Favoriser un éclairage doux et indirect Certains types de lumière, tels que les LED bleus, peuvent s’avérer être trop agressifs pour notre vision et parfois même dangereux. Un éclairage trop intense peut entraîner des lésions de la rétine et une accélération de son vieillissement. C’est le cas de l'exposition à la lumière bleue émise par les LED et écrans en tout genre: c’est un peu comme si l'on se baladait au soleil sans lunettes de protection. Préférez donc des éclairages à lumière blanche.

La luminothérapie contre le blues hivernal Comme son nom l’indique, la luminothérapie est une thérapie par la lumière. Son but? Compenser la baisse de luminosité en hiver, source de dépression saisonnière. Cette technique consiste à s’exposer à un éclairage spécifique et indirect entre 20 et 30 minutes chaque jour. L’intensité de la lampe doit être comprise entre 2'500 et 10'000 lux afin d’être efficace. Sous cet éclairage, la rétine absorbe la mélatonine – hormone qui aide à lutter contre la dépression hivernale – grâce aux neurotransmetteurs. Bien entendu, rien ne vaut une exposition quotidienne à la lumière du jour. Alors prenez 15 minutes dans votre agenda pour respirer au grand air!

(Créé: 22.11.2016, 11h42)

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.