Vendredi 26 mai 2017 | Dernière mise à jour 14:42

Football Embolo ne peut pas jouer avec la Suisse

Bien que naturalisé, le joueur ne remplit pas les conditions pour intégrer la Nati avant au moins cinq ans, selon les règlements de la FIFA.

Breel Embolo n’en a pas fini avec les démarches administratives.

Breel Embolo n’en a pas fini avec les démarches administratives. Image: Melanie Duchene / EQIMAGES

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Suisse du football a exulté comme rarement: Breel Embolo, 17 ans, a choisi la Nati plutôt que le Cameroun pour son avenir international. Sauf que… Selon l’article 7 du règlement d’application des statuts, le joueur n’est pas autorisé à porter le maillot helvétique. Un «détail» complètement zappé dans l’enthousiasme général de ces derniers jours.

Yann Hafner, assistant doctorant à l’Université de Neuchâtel, explique: «Breel Embolo ne remplit aucun des quatre critères permettant à un joueur naturalisé de jouer pour son pays d’adoption, même si celui-ci n’a pas encore joué avec une autre sélection nationale.

Il n’est pas né en Suisse, ses parents et ses grands-parents non plus. Enfin, le quatrième point stipule qu’un joueur naturalisé doit avoir vécu cinq ans sans interruption dans son pays d’adoption depuis l’âge de 18 ans. Aucune exception ou voie de recours n’est prévue dans le règlement.»

Tabler sur une exception

Autrement dit, si la FIFA applique ses statuts, le joueur bâlois ne peut prétendre porter le maillot suisse qu’à son 23e anniversaire, soit le 14 février 2020! Et encore, à la seule condition qu’il réside et joue en Suisse jusqu’à cette date. Un scénario impossible vu l’intérêt que ses performances suscitent déjà à l’étranger.

Du côté de l’Association suisse de football (ASF), Robert Breiter, responsable juridique, est conscient du problème: «Bien sûr que cette situation nous est connue. Nous en avons d’ailleurs parlé, mais personne n’a entendu ou voulu entendre. Pour notre association, c’est la première fois qu’un tel cas se présente. Nous allons demander une dérogation et avons bon espoir de l’obtenir. La FIFA a la possibilité de faire des exceptions.»

L’instance faîtère confirme à demi-mots: «Effectivement, il y a déjà eu des exceptions à l’article 7, mais chaque cas est traité pour lui-même», explique un porte-parole, excluant ainsi la notion de jurisprudence.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad. (Le Matin)

Créé: 20.12.2014, 22h44

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.