ACCUEIL 25.5.2016 Mis à jour à 11h06

Consommer des légumes pour réduire les émissions de CO2

Étude

Plus la part de produits d’origine végétale par rapport à celle des produits d’origine animale est importante, mieux s’en porte le climat.

Par Communiqué. Mis à jour le 14.03.2016 9 Commentaires
Un «accro aux protéines» génère quelque 2350 kg de CO2. En comparaison, un végétalien, qui ne se nourrit que de protéines végétales, émet deux fois moins de CO2.

Un «accro aux protéines» génère quelque 2350 kg de CO2. En comparaison, un végétalien, qui ne se nourrit que de protéines végétales, émet deux fois moins de CO2.
Image: fotolia

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le WWF a chargé ESU-services, cabinet spécialisé dans les écobilans, d’évaluer les émissions de gaz à effet de serre de sept régimes alimentaires différents. Les résultats sont sans appel: Plus la part de produits d’origine végétale par rapport à celle des produits d’origine animale est importante, mieux s’en porte le climat.

Ainsi, la consommation annuelle de viande, produits laitiers et œufs d’un «accro aux protéines» génère quelque 2350 kg de CO2, l’équivalent d’environ 11'700 km en voiture (selon l’Office fédéral de la statistique, chaque citoyen suisse parcourt chaque année environ 10'000 kilomètres en voiture). En comparaison, un végétalien, qui ne se nourrit que de protéines végétales, émet deux fois moins de CO2 (1124 kg, soit 5600 km en voiture).

Régime flexitarien
«Augmenter la part de plats végétariens dans son alimentation et ne plus consommer les produits laitiers et carnés qu’à titre exceptionnel est une attitude extrêmement bénéfique pour l’environnement», résume Christoph Meili, spécialiste des écobilans au WWF Suisse. C’est ce que montrent notamment les résultats du régime flexitarien, qui se conforme aux recommandations de la Société suisse de nutrition (pour les omnivores, manger de la viande deux ou trois fois par semaine est suffisant pour la santé) et ne rejette que 1495 kg de CO2. De fait, les produits d’origine animale sont responsables d’environ la moitié des émissions polluantes liées à l’alimentation.
«Beaucoup de Suisses sous-estiment l’impact environnemental des produits d’origine animale.» C’est également ce à quoi conclut le sondage représentatif réalisé par l’OFEV en 2015, qui montrait que les personnes interrogées considéraient à tort la réduction de la consommation de viande comme l’attitude la moins efficace pour limiter les émissions. «Si nous voulons réduire notre empreinte écologique, les consommateurs doivent absolument prendre conscience du lien entre alimentation et protection de l’environnement», insiste Christoph Meili. (Le Matin)

Créé: 14.03.2016, 11h28

9

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

9 Commentaires

Debrab Chris

17.03.2016, 20:17 Heures

Consommer des fruits et légumes ? Je ne demande pas mieux, mais la qualité gustative est d'une telle médiocrité comparé à il y a 50 ans ! L'industrialisation de la bouffe est une catastrophe... écologique dans tous les sens du terme. Répondre


margareth eigenmann

14.03.2016, 13:28 Heures

Et garder les arbres et la végétation au lieu de les exterminer tous les jours permet aussi de diminuer le co2. Arrêter le bétonnage de nos régions et laisser la nature faire son job aide aussi à diminuer le co2. Répondre



Sondage

Après la panne de Swisscom, vous sentez-vous pris en otage par Internet?




Sondage

Irez-vous voir les films primés au dernier Festival de Cannes?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons