Jeudi 8 décembre 2016 | Dernière mise à jour 08:52

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

5 Commentaires

c'est normal, Pilsner Urquell est la bière qui a posé les jalons de la fabrication de blondes au niveau mondial, et Budweis est un autre joyau de l'industrie de la bière tchèque, d'ailleurs les Américains ne se sont pas gênés "d'emprunter" le nom de cette marque (ville tchèque également) pour Budweiser, maintenant la propriété des Sud Africains Miller


J'en reviens de la Tchéquie, il est vrai que la bière est la boisson nationale avec 160 lt. par habt.et par an.Mais je n'ai pas remarqué de vendeurs d'autres saloperies à Prague, en comparaison de nos "grandes villes".Ceci n'excluant en rien cette problématique

Signaler un abus

Question à deux balles: A quand la première récolte de pognon organisée en Suisse pour offrir une cure de désintoxication pour ces pauvres ados tchèques désœuvrés?....


La triste réalité rencontrée chez les adolescents de l'Est n'est pas étrangère chez nous non plus! Les jeunes souvent laissé à eux-mêmes avec de l'argent pour compensation, en arrivent à ces dérives et lorsque les parents s'en aperçoivent c'est souvent trop tard, car le mal est fait.Comme dans le domaine de la drogue ou de la cigarette aussi! L'adage boire comme un Polonais a du plomb dans l'aile!


J'imagine que cette étude n'inclut pas les adolescents russes, les résultats seraient encore plus préoccupants...



Retour à l'article