ACCUEIL 3.9.2014 Mis à jour à 23h51

Les albums de mariage deviennent torrides

Tendance

Aux Etats-Unis, des couples fraîchement unis veulent immortaliser leur intimité. Une mode qui fait grincer des dents.

Par Sandra Imsand. Mis à jour le 14.09.2012 3 Commentaires

1/11 Photo Michelle Jonné

   

En Suisse, on abîme sa robe

«C’est la dernière fois que les mariées remettront leur robe. Le but, c’est de se lâcher dans les prises de vues.» Depuis deux ans, le photographe Nicolas Videment, de Lab Images.com, a vu l’explosion des demandes pour des photos de mariage façon trash the dress («abîmer la robe», en français). Une mode venue des Etats-Unis, qui consiste à réaliser des photos du couple, dans un contexte insolite, processus pendant lequel la robe est fréquemment endommagée ou salie.

«Lors du mariage, on a très peu de temps pour faire poser les mariés, explique le Vaudois Tony Kunz, de Tlook.ch, et ils ont la tête ailleurs.» Le Vaudois estime que, pour une séquence trash the dress, «il faut établir une relation de confiance». Il se souvient d’une mariée qui avait plongé dans le lac et dont la robe était ressortie verte à cause de la mousse. «De plus, on doit être attentif à ne pas leur faire prendre de risques.» En effet, il y a quelques semaines, une mariée québécoise avait péri lors d’un shooting similaire, entraînée au fond de l’eau par sa robe.
(Image: Ana Venegas/Newscom)

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

La pièce montée, la première danse, le discours du jeune couple. Autant de moments qui sont immanquablement immortalisés le jour du mariage. Mais, pour certains jeunes mariés, ces images ne suffisent plus. Ils invitent désormais les photographes à partager leur intimité le lendemain de leur nuit de noces.

Draps froissés, corps dénudés et enlacés, cabines de douche embuées, ces images suggestives sont prises dans la chambre (hôtel ou domicile) où le couple a passé sa première nuit. Une tendance appelée morning after, le lendemain matin. Michelle Jonné, photographe du New Jersey (Etats-Unis), a été une des premières à proposer ce genre de services. Elle a eu cette idée après avoir vu une campagne de publicité mettant en vedette le couple David et Victoria Beckham. «Lors d’un mariage, on se focalise sur les préparatifs qui mènent au grand jour, explique la photographe de 34 ans. Et, une fois la fête terminée, la pression retombe, et de nombreux mariés se disent: «Et après?» Pour moi, le mariage n’est qu’un début, et je voulais capturer l’amour de ces couples chez eux, dans leur intimité.»

«Plus rien n’est privé!»

Pour Michelle Jonné, les clichés sont sensuels, enjoués, sexy, mais de bon goût. «A travers cette démarche, les couples veulent se construire de beaux souvenirs communs. Un baiser devant l’autel ne représente pas à mes yeux la passion et l’intimité.»

Si le concept de photos du «lendemain matin» séduit de plus en plus de couples, il suscite par ailleurs de nombreuses critiques. «C’est effarant, a réagi la rédactrice en chef du magazine américain More. N’existe-t-il donc plus rien de privé?» Pour d’autres, c’est l’hypocrisie des clichés qui dérange. «Ces photos sont fabriquées au possible et tout aussi gnangnan que le couper de gâteau ou le couple devant un parterre de fleurs, estime Philippe Pache, photographe lausannois. De plus, la nuit de noces n’a plus de sens aujourd’hui… On sait bien qu’on se couche au petit matin, ivres et fatigués. Je pense qu’il y a peu de couples qui font l’amour lors de cette fameuse nuit.»

A ces critiques, Michelle Jonné répond que la notion du «lendemain matin» a été comprise trop littéralement. «Ces clichés n’ont presque jamais été pris au réveil de la nuit de noces, car ce n’est pas le but de prendre des personnes qui ont mal aux cheveux après une soirée trop arrosée. Le but, c’est qu’ils soient dans la meilleure forme de leur vie.»

L’Américaine estime que l’idée a aussi été récupérée par certains photographes peu scrupuleux, désireux de facturer un service complémentaire à leurs clients. «Selon moi, ce ne sont pas des clichés de mariage à proprement parler», explique-t-elle. Pour sa part, elle propose d’ailleurs ce service non exclusivement à des jeunes mariés, mais aussi pour une occasion spéciale ou pour un couple qui veut rallumer la flamme de la passion. «Le taux de divorce est tellement élevé que nous devrions encourager les couples qui s’aiment et ont envie d’immortaliser ce moment.» Siggy Flicker, experte en relations de couples, abonde dans son sens. «Dans un mariage, quand les choses ne vont pas très bien, ces photos peuvent être très utiles. Le couple peut se dire: «Regarde comme on était complice. Retournons à ça.»

Pas encore en Suisse

Cette tendance de photos torrides n’a pas encore pris en Suisse, «un marché plutôt conservateur», selon l’organisatrice de mariages Lucie Pillard. «Je n’avais jamais entendu parler de cela et je ne crois pas que cela marcherait chez nous», pense le photographe vaudois Tony Kunz. Quant à son confrère français Nicolas Videment, il serait ouvert à réaliser ce genre de clichés. «C’est artistique et joli, mais il s’agit d’entrer dans la vie privée des gens. Il faut avoir un très bon contact avec les mariés.» (Le Matin)

Créé: 15.09.2012, 09h31

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

Jean-François Chappuis

15.09.2012, 09:53 Heures
Signaler un abus 22 Recommandation 1

Voila une idée qui va faire sont chemin et des belles preuves d'amour qui seront misent en pâture au grand public, si le couple venait à se séparer! Cela fera du mal à leurs enfants, ainsi qu'à l'ex conjoint! Belle mentalité. Répondre


Giagis Andrea

16.09.2012, 08:43 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

moi je trouve cela génial Répondre



Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!