ACCUEIL 25.4.2014 Mis à jour à 01h10

Discussion

Près d'un Américain sur sept n'a pas de couverture maladie

Une étude démontre les carences du système alors que les États-Unis attendent une décision de la Cour Suprême sur une réforme emblématique du président Obama. Plus...


Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

8 Commentaires

sans bible

20.06.2012, 16:24 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

@pro libertate propos ultra libérales, laisser sans soins les pauvres c'est un génocide démocratique (quelle démocratie au USA?) Répondre


John Bloomberg

19.06.2012, 15:37 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 0

Si on parle beaucoup des personnes sans assurance, on ferait bien de s'intéresser aussi à celles qui en ont une et qui doivent lutter pour se faire rembourser de plus en plus partiellement des soins de base. Le système se santé américain est corrompu, il ne bénéficie qu'à une infime minorité...et je ne parle ni des médecins, ni des patients. Triste. Répondre


Edgar Lenoir

19.06.2012, 11:10 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

Ce peuple est en retard dans ce secteur. Heureusement qu'ils ont trouvé un sauveur en la personne de Barack Obama. Un but démocratique des Démocrates: des américains assurés en cas de pépins de santé. Elémentaire. Répondre


La Mal

21.06.2012, 06:06 Heures
Signaler un abus

Arrêtez un peu de gueuler ! si c'est l'état qui paye, alors pourquoi avoir rendu l'assurance obligatoire ? au final le résultat est le meme avec des frais de poursuites en plus !


BABA baba

20.06.2012, 20:32 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

IL FAUT ARRETER DE PLEURNICHER SUR LE PAIEMENT DE V/ASSURANCE TOUT LE MONDE EST DS LE MEME PANIER EN L'ABSENCE DE PAIEMENT C'EST L ETAT QUI PAYE MEME LES ROOMS SONT SOIGNES A L OEUIL AU CHUV CONSULTATION SPéCIALE POUR EUX!!! LES PLUS DEMUNIS ONT DES SUBSIDES A GOGO LA CLASSE MOYENNE CREVOTTE PETIT A PETIT


La (ça fait) Mal

19.06.2012, 21:45 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

C'est vrai que la Suisse est, elle très en avance : obligation de s'assurer à des tarifs explosifs mais suppression de toute couverture médicale dès l'absence de paiement.... finalement on en est pas loin. Lamal est une des plus grosse génératrice de misère pour les plus démunis : en plus d’être non assuré, on est blindé de poursuites. Bravo ! Bel autogoal !


Pro Libertate

19.06.2012, 15:51 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

La cause des problèmes du système de santé partout dans le monde - pas seulement aux USA - est l'interventionnisme étatique et le socialisme. Ce n'est pas un projet encore plus socialiste qui pourrait améliorer quoi que ce soit. Evidemment, le projet d'Obama est 100% anti-constitutionnel et la cour fédérale DOIT le rejeter. Heureusment, ils sont là pour ça! Répondre


John Bloomberg

19.06.2012, 17:25 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Et quels sont les actes ou amendements constitutionnels violés par Obamacare, je vous le demande? Peu importe d'ailleurs, cette approche part d'une analyse textuelle de la constitution, un débat déjà vieux de 200 ans. La court suprême a tedance, ces 30 dernières années, à favoriser l'interprétation plutôt que la lecture, nous verrons bien si la tendance s'est inversée...



Retour au texte

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Buzz

Supplément partenaire