Lundi 1 mai 2017 | Dernière mise à jour 04:36

Cosmétique Les barbes dopent le secteur de la beauté

Le retour à la mode des poils au menton met du beurre dans les épinards de l'industrie de la beauté.

L'acteur britannique Christian Bale porte la barbe avec élégance.

L'acteur britannique Christian Bale porte la barbe avec élégance. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Qu'elle soit foisonnante, taillée de près ou réduite à une simple moustache: l'homme moderne porte aujourd'hui à nouveau la barbe. Et le secteur de la beauté en profite.

Après une longue ère imberbe, la barbe fait son retour. Le culte de la barbe a été lancé par les hipsters et leur barbe de bûcheron. Des variantes plus courtes sont désormais aussi à la mode, explique le barbier Eddine Belaid. Et de donner en exemple les barbes de mousquetaire, les moustaches ou encore les barbes de six jours.

Les hipsters ne sont plus les seuls amateurs de barbe, souligne le maître dans le domaine. Bien au contraire. Parmi sa clientèle, Eddine Belaid compte des hommes de tout âge et de toute profession.

Pionnier en Suisse dès 2008, l'Allemand de naissance a appris le métier de barbier traditionnel en Angleterre. Dans ses échoppes, il jouit d'une clientèle nombreuse. En automne dernier, il a ouvert sa troisième filiale dans le nouveau Herren Globus à Zurich.

Les hommes désirent des barbes soignées et toilettées, assure M. Belaid. C'est pourquoi, ils cherchent de l'aide chez les barbiers professionnels. Il ne s'agit pas seulement de se faire tailler la barbe, mais également de se faire dorloter, selon le barbier. Une visite chez lui coûte 90 francs et la demande est grande.

Manque de personnel

La relève en matière de personnel qualifié manque toutefois, explique le barbier. Le métier est délicat. Il n'est pas possible de juste «raser vite fait, bien fait», dit-il. Il faut prendre en compte la totalité du visage, des cheveux à la barbe. Infections et maladies doivent également pouvoir être décelées par les barbiers.

C'est pourquoi Eddine Belaid a fondé, en 2014, la première école de barbiers en Suisse. Les cours sont bien fréquentés. Dans environ deux ans, entre 20 et 30 barbiers formés arriveront sur le marché. «La tendance de la barbe nous accompagnera encore longtemps», est convaincu M. Belaid.

Même dans les salons de coiffure, de plus en plus de barbes sont mises en forme, assure Christian Reichenbach, président de la section bernoise de l'Association suisse des coiffeurs et également propriétaire d'un salon.

Tous les apprentis doivent suivre un cours de traitement de la barbe lors de leur apprentissage de base, explique le coiffeur bernois. Cependant, aucun examen ne conclut ce cours d'après le règlement actuel.

Boom des produits de soin

Daniel Peyer, cofondateur du site germanophone spécialisé dans les produits d'entretien pour la barbe mootes.ch, remarque également une prise de conscience grandissante des hommes pour les soins. Les sets de produits de soins sont les articles les plus populaires sur mootes.ch.

Les amoureux de barbe sont particulièrement attentifs aux contenus naturels des produits, indique M. Peyer. Les échoppes de barbier en font aussi toujours plus la demande.

Le nombre de magasins proposant des produits d'entretien de la barbe va grandissant, atteste Jeremias Wehrli du site en ligne pomade.ch. Huiles, baumes, shampoings ou brosses figurent parmi les articles les plus vendus. Les rasoirs font également leur retour et sont toujours plus appréciés.

Gammes de produits élargies

Les magasins spécialisés sont depuis longtemps plus les seuls à proposer des lignes de produits pour l'entretien des barbes. Les gros détaillants ont pris le train en route.

Migros a intégré en automne dernier une ligne de produits, intitulée «The Great British Grooming Co.», dans son assortiment. De la lotion à l'huile d'argan enrichie en vitamine B5 au «Thickening serum», qui donne l'impression d'une barbe plus fournie, en passant par le baume à l'huile de noix coco et au beurre de Karité, l'homme est bien servi.

C'est l'huile pour la barbe qui arrive en tête des listes, indique Luzi Weber, chargé de communication chez Migros. Mais les clients apprécient également les produits de soins du visage pour barbe de trois jours. Les ventes progressent continuellement.

Chez Coop, la demande pour les produits d'entretien est encore plus ancienne. C'est pourquoi l'assortiment pour les soins de la barbe a encore été consolidé cette année, explique la chargée de communication Angela Wimmer. Les tondeuses multifonctions ou pour barbe sont particulièrement demandées.

Les marques du secteur beauté élargissent leurs lignes de produits, affirme également Marcela Palek, chargée de communication chez Globus (Migros). Ces articles sont toujours plus demandés dans les grands magasins de cette enseigne. (ats/nxp)

Créé: 19.04.2017, 14h20


Sondage

La communication des CFF en matière de perturbations est-elle suffisamment claire?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne


Sondage

Conservez-vous le Cenovis au réfrigérateur?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne