Jeudi 29 septembre 2016 | Dernière mise à jour 15:29

Angleterre La clope bannie avec des enfants à bord

Un projet de loi va être bientôt voté par le Parlement pour empêcher les adultes de fumer dans un véhicule privé qui transporte des mineurs.

Les adultes qui voudront griller une cigarette dans un véhicule transportant des enfants risqueront gros.

Les adultes qui voudront griller une cigarette dans un véhicule transportant des enfants risqueront gros. Image: Richard Clark/Gettyimages

15 000 fr. d’amende pour le conducteur qui fume en voiture avec des enfants: excessif?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Londres envisage de se montrer d’une sévérité exemplaire avec les adultes qui fument dans une voiture transportant des mineurs. Mardi, le Département de la santé britannique a publié un projet de loi qui permettra d’infliger des amendes jusqu’à 10 000 livres, soit 15 000 francs, aux conducteurs grillant une cigarette ou laissant un passager le faire en présence d’un enfant dans le véhicule. Cette somme exorbitante ne pourra toutefois être décidée que par un tribunal, après que le contrevenant a contesté la contravention de la police.

«Aujourd’hui, beaucoup d’enfants en Angleterre sont exposés à la fumée passive dans des véhicules privés, notamment dans les voitures familiales. Et puisque, en février 2014, le Parlement a voté en faveur d’une législation interdisant de fumer dans les véhicules privés (…), le ministère propose de considérer comme une offense à la loi le fait de fumer dans un véhicule si une personne de moins de 18 ans est présente», peut-on lire dans ce document.

Le futur règlement entend être particulièrement sévère avec le chauffeur. Ses auteurs expliquent ainsi qu’un passager en train de fumer (qu’il s’agisse de tabac ou d’une autre substance) dans un véhicule avec des enfants à bord se verra infliger une amende de la catégorie 1 qui s’échelonne de 300 à 1200 francs. Mais le conducteur qui fume ou qui n’empêche pas une tierce personne de le faire en présence d’un enfant entrera dans la catégorie des infractions de niveau 4, punissables d’une amende de 3750 à 15 000 francs.

La proposition va sans doute faire du bruit. Des députés ont déjà dénoncé l’intention liberticide de cette loi et les difficultés de l’appliquer. «Je ne crois pas que notre police routière va se mettre à scruter systématiquement chaque voiture qui circule pour voir si elle transporte des enfants. Je ne pense pas que le nombre d’amendes excédera une ou deux par année», a estimé le député conservateur Ken Clark.

Pas d’interdiction en Suisse

En Suisse, aucune loi de ce genre n’est à l’étude, nous affirme Mona Neidhart, porte-parole de l’Office fédéral de la santé publique. «Nous n’intervenons pas dans des endroits considérés comme des espaces privés», précise-t-elle. Une tolérance qui n’est pas appliquée dans plusieurs pays européens. Il est ainsi déjà interdit de fumer dans les voitures qui transportent des enfants en Irlande, en Finlande et aux Pays-Bas. Outre-Atlantique, de nombreuses provinces canadiennes et des Etats américains appliquent également la tolérance zéro. (Le Matin)

(Créé: 18.07.2014, 07h07)


Sondage

Faut-il continuer à explorer l'univers?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.