Samedi 10 décembre 2016 | Dernière mise à jour 05:01

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

5 Commentaires

et si on essayait d'y voir plus clair ? Comment est comptabilisée la quantité en contrebande, une augmentation ne serait-elle pas due à une plus grande fermeté de la part de la douane ? Quant à l'évolution de la consommation, il est vrai qu'elle ne tient compte ni de la contrebande, ni du produit de remplacement "papier-tabac-roulé". Donc tout faux !


les cigarettiers doivent bien rigoler en lisant certaines statistiques. Eux et eux seuls savent ce qui est consommé et, croyez-moi, leurs actionnaires n'ont pas à se plaindre !

1 Recommandation 0 Signaler un abus

au vu du prix d'un paquet de cigarettes, la conbtrebande doit avoir de beaux jours devant elle


A force d'augmenter toujours les taxes c'est ce qui allait arriver. De plus, les étrangers n'achètent plus les cigarettes en Suisse comme auparavant. Pour la benzine c'est pareil.... et c'est tout de l'argent qui ne rentre pas dans les caisses de la Confédération... A méditer


On nous a indiqué sur les dernières années une baisse continue de la proportion de fumeurs. Mais ces chiffres se basent-ils sur les ventes officielles de cigarettes seulement ? Si c'est le cas, il n'y a peut-être pas moins de fumeurs, mais simplement moins de cigarettes officielles consommées et plus de cigarettes de contrebande vendues....



Retour à l'article