Dimanche 11 décembre 2016 | Dernière mise à jour 14:34

Presse sur le Net Fini les commentaires anonymes sur les articles

Dès la fin juin, les titres romands de Tamedia - 24 Heures, Tribune de Genève et Le Matin - refuseront les pseudonymes pour commenter leurs articles en ligne.

Les commentaires anonymes ne seront plus possibles désormais.

Les commentaires anonymes ne seront plus possibles désormais. Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Afin d'éviter des dérapages trop fréquents sur la Toile, les titres romands de Tamedia refuseront désormais les pseudonymes pour commenter leurs articles en ligne.

«Nous avons essayé différentes mesures de contrôle, mais cela ne réglait pas le problème. En supprimant l'anonymat, nous allons permettre le débat dans le respect des gens et de la loi», a expliqué mardi Madeleine von Holzen, directrice adjointe des publications romandes de Tamedia, confirmant un article du Courrier.

Les internautes souhaitant réagir sous les articles en ligne devront signer leur texte de leur nom et prénom. «Nous vérifierons ces données. Nous allons demander aux intéressés de s'inscrire. Au besoin, nous retrouverons la personne. Nous lui téléphonerons si nous avons un doute ou un problème», a-t-elle précisé.

«Insultes trop fréquentes»

L'objectif est d'éviter des «dérapages constants» et des «insultes trop fréquentes», a ajouté Madeleine von Holzen. Ces contrôles devraient aussi permettre d'éviter les usurpations d'identité.

La mesure ne concerne pas 20 Minutes, qui dépend d'une entité de Tamedia Suisse. Ni les sites des journaux alémaniques de l'éditeur zurichois: «on voit beaucoup moins de dérapages en Suisse alémanique. Sur le TagesAnzeiger par exemple, la plupart des commentaires sont signés», a observé Madeleine von Holzen.

(Créé: 22.05.2012, 17h38)

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters


Sondage

L'école doit-elle privilégier la langue maternelle des élèves à une des autres langues nationales?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.