Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 04:34

Effrayant Gentlemen, la chasse au loup-garou est ouverte

Une agence organise des traques aux lycanthropes en Angleterre. Attention: les chances de survie sont minces.

Image: Sunset Boulevard/Corbis

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ils rôdent depuis la nuit des temps. D’apparence humaine le jour, ils se transforment en loup à chaque pleine lune. Eux, ce sont les lycanthropes, mieux connus sous le nom de loups-garous. Des sales bêtes capables de tuer de nombreuses personnes en quelques heures. Et qui sait où elles s’arrêteront? Il est temps de s’occuper de leur cas. Justement, c’est ce que propose l’agence d’événements anglaise Chillisauce.co.uk avec un camp d’entraînement pour la chasse aux loups-garous. Mais attention, nous promet-elle: l’expérience peut être un vrai «cauchemar éveillé».

L’activité, qui se pratique en groupe de minimum huit personnes et de nuit, prend place à Droitwich, à quelques kilomètres de Birmingham, en Angleterre, et vous en coûtera 149 livres (225 fr.). Début des hostilités: 20 h. Vous apprendrez d’abord les rudiments du combat. A savoir, un léger entraînement militaire et le maniement des armes (de paintball) qui devraient vous sauver la vie. Vous piégerez ensuite de câbles et d’explosifs tout le tour du camp pour le protéger de l’attaque imminente. Parés? Maintenant, chassez!

Vous vous lancerez dans cette traque, la peur au ventre, en sachant qu’à un certain moment, durant la nuit, votre planque sera forcément attaquée par des loups-garous. L’objectif est de contenir la menace et de sécuriser le stock de balles en argent destinées à tuer ces créatures démoniaques. D’ailleurs, ne vous attendez pas à tous revenir vivants de votre mission. Ce sont des prédateurs extrêmement rusés, féroces et intelligents. Et vous aurez besoin de toute votre intelligence pour vous attaquer à ces monstres sur leur propre terrain sous le couvert de l’obscurité.

Sauvés qu’une fois le jour levé

L’organisateur laisse le mystère planer sur l’aspect et le nombre de loups-garous. On sait seulement que la chasse se termine aux alentours de 2 h du matin. Le reste de la nuit se passe dans le campement de style militaire. Le jour se lève, vous êtes sauvés. Mieux: c’est l’heure du full English breakfast! Adrian Simpson, le directeur de Chillisauce.co.uk, assure que la chasse au lycanthrope est «l’événement ultime pour tous ceux qui recherchent une expérience chargée d’adrénaline qui fait devenir réalité vos cauchemars d’attaque de loup-garou.» Son agence avait déjà fait parler d’elle avec le Zombie Boot Camp, un camp d’entraînement pour lutter contre une invasion de morts-vivants. (Le Matin)

(Créé: 01.10.2012, 13h31)


Sondage

Donnez-vous volontiers à des organismes caritatifs?






Sondage

Seriez-vous tenté par un smartphone low cost à moins de 100 francs?



Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.