Lundi 26 septembre 2016 | Dernière mise à jour 04:00

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

4 Commentaires

J'aime partagé une image de mon menu avec ma douce moitié lorsqu'elle n'a pas pu m'accompagner à un repas entre amis ou de bureau. Une façon de la faire participer et de nous donner des idées de plats à reproduire. Est-ce si mal ?? Les grands chefs devraient être orgueilleux de suciter l'envie des yeux en plus de celle des papilles !!


Un sommet de beaufitude, photographier son assiette. Le top: les hôtels "tout compris", avec buffets. Les flashes crépitent sur le buffet et sur les assiettes; ensuite on bâfre en vitesse pour revenir se servir pendant qu'il en reste. Miam et re-miam! On revient de vacances avec 6 kilos de plus et on dit aux collègues: "C'était bien, qu'est-ce qu'on a bien mangé!" Et on montre les photos...


Ouais, ils se servent quatre fois de crevettes, de vin rouge, de tiramisu et d'avocat vinaigrette et ils mangent tout en même temps. Le soir ils photographient la serveuse (quand Madame a été coucher le petit) en disant "hi hi hi, you work here long time?". Et on montre les photos...

Signaler un abus

J'ajoute: et peu importe si on était planté devant les plus beaux paysages du monde, les monuments les plus intéressants ou en face de peuples passionnants (surtout eux: à éviter, ils ont des maladies!).

Signaler un abus


Retour à l'article