Lundi 26 septembre 2016 | Dernière mise à jour 14:03

Innovation Vous pouvez boire du vin sans déboucher la bouteille

Un ingénieur américain a inventé un dispositif permettant de déguster le vin d'une bouteille sans la déboucher, afin de boire de petites quantités sans que le précieux nectar ne soit abîmé par le contact avec l'air.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Et s'il était possible de déguster un verre d'un grand vin sans déboucher la bouteille, et éviter ainsi d'oxyder le restant du précieux nectar? Nul tour de magie, c'est un ingénieur du Massachusetts Institute of Technology (MIT) qui a trouvé le moyen de résoudre cette insoluble équation.

Pourtant, Greg Lambrecht n'est pas œnologue. Et ses recherches au sein des laboratoires de Boston ne portaient pas sur le vin jusqu'à présent mais sur... les implants pour la colonne vertébrale.

Une injection d'argon, un gaz inerte

Pourtant, quand la femme de cet amateur de grands crus a cessé de boire lors de sa grossesse, il s'est retrouvé face à un dilemme: comment déguster un verre de vin de temps à autre sans que la bouteille ainsi débouchée ne dégrade en quelques heures la qualité du vin?

Habitué à travailler avec des aiguilles, il a imaginé un dispositif permettant de percer le bouchon sans faire pénétrer l'air dans le flacon. Grâce à une injection d'argon, un gaz inerte, le vin subit une pression qui le fait sortir de la bouteille par la fine aiguille. Une fois l'aiguille retirée, le bouchon retrouve sa forme et ses deux qualités essentielles: la porosité et l'étanchéité.

Le marché des restaurateurs

Greg Lambrecht affirme que son dispositif, baptisé «Coravin 1000» permet aux amateurs de grands millésimes de conserver leurs vins pendant un an, sans modifier le processus de vieillissement et altérer la qualité du nectar.

Si les particuliers très exigeants avec la qualité de leur vin peuvent se montrer intéressés, le vrai marché réside surtout auprès des restaurateurs. Ceux-ci sont de plus en plus souvent amenés à servir des vins au verre. Or, ouvrir un grand millésime sans terminer la bouteille rapidement peut se révéler risqué financièrement.

Ayant rapidement décelé le potentiel de son dispositif, Greg Lambrecht a fondé une société pour fabriquer et distribuer le produit. Rapidement, cet objet à la croisée des chemins entre les traditions viticoles et les technologies de pointe a fait le buzz. Le Washington Post a notamment présenté cette révolution dans l’œnologie.

Il restera seulement à vaincre les réticences de certains, pour qui l'argon, même neutre, altérera tout de même le processus de vieillissement du vin après le premier prélèvement.

Coravin Brand Video from Coravin on Vimeo.

(nxp)

(Créé: 18.11.2013, 15h51)


Sondage

La nouvelle hausse annoncée de l'assurance-maladie vous ferait-elle pencher pour la création d'une caisse unique?





Sondage

Que pensez-vous des places de cinéma numérotées comme au théâtre?





Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?




Sondage

Vous sentez-vous floué par les mesures eurocompatibles du Conseil national sur l'immigration?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.