ACCUEIL 21.4.2014 Mis à jour à 22h57

Racontez-nous vos pires souvenirs de vacances!

Témoignages

Dans le cadre d'un article sur les vacances des Romands, nous aimerions connaître vos plus mauvaises expériences de voyage de cet été. Vous pouvez nous écrire à l'adresse lematin.temoin@lematin.ch.

Mis à jour le 22.08.2012
Une plage à 35km de votre appartement, surpeuplée et sale? Un hôtel délabré qui ne ressemble pas du tout aux photos de l'agence de voyage? Les vacances ne sont pas toujours reposantes...

Une plage à 35km de votre appartement, surpeuplée et sale? Un hôtel délabré qui ne ressemble pas du tout aux photos de l'agence de voyage? Les vacances ne sont pas toujours reposantes...
Image: Keystone

Partager & Commenter

Petites contrariétés, mauvaises surprises, succession de tuiles ou cauchemar complet, elle est vaste la palette d'évènements qui peuvent ternir nos vacances chéries. Parmi les témoignages déjà parvenus à l'adresse lematin.temoin@lematin.ch, retenons par exemple celui de Vicky:

«Je suis allée une semaine au Lac Noir faire un peu de sport (et beaucoup de farniente). Après avoir effectué plus de trois heures de marche, mon chéri et moi avons décidé de faire de la trottinette de montagne (ces «trott» avec d'énormes roues). Ayant un peu peur malgré la ribambelle de gamins croisés qui ne se souciaient guère de tomber, j'ai freiné tout au long de la descente, avec la fatigue dans les jambes. Tout allait plus ou moins bien jusqu'à ce que ma roue glisse sur un conduit en métal, qui m'a envoyée valdinguer dans l'herbe et les graviers. Je m'en suis sortie avec un bleu-noir-rouge-violet des plus seyants...»

Cauchemar sous le soleil

Dans un registre plus clinique, Frederika raconte une succession de déboires vécus lors d'un voyage en Tunisie en juillet dernier et qui ont commencé par un avion arrivé à destination avec quatre heures de retard. Et d'énumérer un nombre incalculable les tuiles: six jours sans climatisation dans un hôtel pourtant quatre étoiles, un lac qui s’est formé dans la chambre après la «réparation » du dit climatiseur», deux jours sans papiers toilettes, un ménage dans les chambres réduit au strict minimum (draps changés une seule fois en deux semaines). Et de poursuivre sur des contrariétés multiples en bord de mer ou de piscine liées à un personnel dépassés par le monde. Et ce n’est qu’un début.

Si vous aussi souhaitez partager vos expériences, une seule adresse: lematin.temoin@lematin.ch

Créé: 22.08.2012, 14h48

Sondage

Votre vie spirituelle vous porte à croire en...




Sondage

L'ourson 4 était menacé par son père: fallait-il que le zoo bernois l'euthanasie?