Mardi 27 septembre 2016 | Dernière mise à jour 23:25

Sondage Le Valaisan boit, le Zurichois dort...

Durant ses vacances estivales, le Romand est cool, le Bâlois mange, le Saint-Gallois rêve de sexe et le Valaisan picole. ?39% des Suisses avouent boire nettement plus d’alcool durant les vacances. Et ce sont les Valaisans qui en ingurgitent le plus.

Image: Steve Cukrov/Stocklib

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Que fait le Suisse lors de ses vacances estivales? Que veut-il? De quoi rêve-t-il? Pour le savoir, Kuoni avait effectué l’an passé un grand sondage sur plus de 1000 de ses clients. Comme le rapportait dimanche la «SonntagsZeitung», le voyagiste avait ensuite publié un rapport fouillé et amusant titré: «En vacances, les Suisses sont d’autres personnes». Voici les détails selon l’origine du voyageur. Attention, Kuoni note que ses résultats «confirment des clichés».

APPARENCE La Bernoise est coquette

Pas question d’être à son désavantage en vacances. Alors les Suissesses se préparent. Elles sont 24% à acheter de nouveaux vêtements avant de partir (contre 10% des hommes), 21% à s’offrir manucure ou pédicure et 11% à se mettre au régime. Le sondage précise que ce sont les Bernoises qui font le plus d’emplettes avant d’affronter les plages.

PRÉPARATION Le Romand potasse

68% des Suisses se documentent sur les lieux où ils vont atterrir «au moyen de lectures». Mais, selon le sondage, «les Romands s’informent en général davantage». Est-ce pour avoir l’esprit en paix? Il est en tout cas précisé que, durant leur séjour, «les Romands sont aussi plus détendus».

ACTIVITÉS Le Zurichois ronfle

En vacances, on rêve de rencontres, de paysages de carte postale, de découvertes. Et de calme. Les Suisses veulent du farniente, surtout les Zurichois. Ils ont «tout particulièrement besoin de repos et de détente en vacances (82%). Ce qui est sans doute dû à la vie si stressante de la grande ville…»

SÉDUCTION L’Argovien se croit dragueur

Fini les inhibitions: loin de chez soi, on drague. 31% des Suisses disent flirter avec des inconnus. Le hic, c’est que les Helvètes se jugent eux-mêmes nuls en drague: «Seuls 8% estiment qu’ils ont ce talent.» Exception, les Argoviens, «qui estiment que les Suisses sont de bons flirteurs».

SEXUALITÉ Le Saint-Gallois fantasme

Du flirt à la bagatelle, il n’y a qu’un pas que les Suisses franchissent allégrement. 37% expliquent avoir plus de rapports en vacances. Pas forcément dans un lit. 30% des Helvètes ont visé le septième ciel à la plage, 22% dans la mer, 11% dans une piscine, 4% dans l’avion. Le sondage précise que les «ressortissants de Suisse orientale sont les plus nombreux à espérer des aventures brûlantes». Ça chauffe dans les crânes des Schaffhousois, des Appenzellois, des Thurgoviens ou des Saint-Gallois.

GASTRONOMIE Le Bâlois déguste

A l’étranger, 80% des Suisses alternent nourriture de là-bas et aliments connus. Et 18% ne mangent que local. Un taux qui monte à 26% chez les Bâlois, qui possèdent les papilles les plus curieuses.

ALCOOL Le Valaisan lève le coude

Seuls 8% des Suisses disent ne pas boire une goutte d’alcool en vacances. Mais, à l’inverse, 39% avouent en avaler «nettement plus». L’étude ajoute: «Le rapport confirme un cliché: les Valaisans sont les Suisses qui boivent le plus d’alcool en vacances.» Porte-parole de Kuoni, Peter Brun jure que ce constat n’a fâché personne. Et, dit-il en souriant, «on parle d’un sondage représentatif. Ce sont les intéressés eux-mêmes qui nous l’ont indiqué.» (Le Matin)

(Créé: 17.07.2012, 08h09)


Sondage

La retraite à 67 ans est-elle envisageable?





Sondage

Que pensez-vous des places de cinéma numérotées comme au théâtre?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons


Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?




Sondage

Vous sentez-vous floué par les mesures eurocompatibles du Conseil national sur l'immigration?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.