ACCUEIL 25.10.2014 Mis à jour à 07h43

JO dans les Grisons: une majorité des Suisses favorable

Candidature pour 2022

Selon un sondage, une majorité des Suisses se déclare favorable à la candidature des Grisons pour les Jeux Olympiques de 2022. Les jeunes et les régions alpines sont les plus enthousiastes.

Mis à jour le 28.10.2012 13 Commentaires
La candidature grisonne pour les Jeux de 2022 repose sur les stations de St-Moritz (photo) et Davos.

La candidature grisonne pour les Jeux de 2022 repose sur les stations de St-Moritz (photo) et Davos.
Image: ARCHIVES/Keystone

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

La majorité des Suisses (54,6%) est favorable à la candidature des Grisons pour les Jeux Olympiques de 2022, selon un sondage Isopublic commandé par le SonntagsBlick. Le soutien est spécialement élevé chez les jeunes et dans les régions alpines.

Près de trois quarts des moins de 35 ans se disent en faveur de la candidature de St-Moritz/Davos, selon l'enquête publiée dimanche. Dans les Préalpes et les régions alpines, du Valais aux Grisons, l'approbation atteint 60%.

Isopublic a interrogé 1033 Suisses du 17 au 20 octobre. L'institut de sondage n'a toutefois pas évalué séparément les réponses apportées par les citoyens des Grisons car l'échantillon ne suffisait pas.

La population du canton se prononcera le 3 mars 2013. Le Grand Conseil grison discutera du projet de candidature lors de sa session de décembre.

La facture des Jeux Olympiques est estimée à 2,8 milliards de francs par l'Association Grisons 2022. L'expertise financière prévoit des recettes de 1,5 milliard; il reste donc un trou de 1,3 milliard à combler. Le Conseil fédéral est prêt à assumer un découvert d'un milliard au plus.

En plus de cette enveloppe, il faut notamment encore compter des coûts pour la sécurité, ainsi que des investissements dans l'infrastructure à hauteur de 1,7 milliard. Au final, selon certaines projections, la facture globale pourrait avoisiner les 4,5 milliards de francs.

Pas de référendum

Comme la participation de la Confédération a été décidée sous forme d'octroi de crédit, elle ne peut pas être combattue par un référendum. Le peuple suisse ne pourra donc pas se prononcer sur la candidature grisonne.

La Confédération dépense 70 milliards de francs par année et aucun référendum n'est possible contre cela, a déclaré le ministre des sports Ueli Maurer dans une interview à l'hebdomadaire dominical alémanique «SonntagsZeitung». Il est donc simplement juste que les contributions pour les Jeux olympiques ne puissent pas non plus être combattues par référendum.

Le conseiller fédéral ne peut pas pour l'heure dire comment la Confédération financera le milliard de francs de découvert prévu. C'est encore trop tôt, selon lui.

La candidature de St-Moritz/Davos devrait être déposée en septembre 2013. A la fin de 2014, le comité olympique sélectionnera trois candidats et fixera le choix définitif en juin de l'année suivante. Jusqu'ici, sept villes sont sur les rangs: Munich, Barcelone, Nice, Oslo, Cracovie et Zakopane (Pologne), Brasov (Roumanie) et Lviv (Ukraine).

(ats/Newsnet)

Créé: 28.10.2012, 14h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

13 Commentaires

florian glappey

28.10.2012, 14:43 Heures
Signaler un abus 16 Recommandation 0

étonnant quand on lis les commentaires sur les sites des médias, on onrait tendances à pensé le contraire. Répondre


Ruben Rogers

28.10.2012, 15:07 Heures
Signaler un abus 15 Recommandation 0

Ca serait intéressant de savoir comment la question était posée... Ca serait pas le premier sondage orienté pour pouvoir se donner une pseudo légitimité. Répondre



Sondage

Trois points chauds ce week-end en Suisse romande. Selon vous, où y aura-t-il la plus grosse affluence?




  • Sports Center

Dépêches sports

Sondage

A votre avis, Roger Federer va-t-il redevenir numéro 1 mondial d'ici la fin de l'année?