Dimanche 11 décembre 2016 | Dernière mise à jour 08:00

Natation Charlène de Monaco va aider les nageurs aux JO

La princesse de Monaco, ancienne nageuse d'Afrique du Sud, va donner un coup de main aux nageurs de son pays en les accueillant sur le Rocher.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La princesse Charlène de Monaco, qui fit partie de l’équipe d’Afrique du Sud de natation, va aider la sélection olympique de ce pays à préparer les jeux Olympiques de Londres, a annoncé un dirigeant de la Fédération sud-africaine de natation (SSA) lundi. Un responsable de la SSA a affirmé que l’équipe nationale passera, en juillet, deux semaines dans la Principauté pour s’entraîner en vue de la compétition. La princesse fournira l’hébergement, la restauration et des équipements aux Sud-Africains, dont les meilleurs espoirs de médailles aux jeux sont Cameron van der Burgh (brasse) et Chad Le Clos (papillon et quatre nages).

Charlène 5e au JO de Sydney

La princesse, née Charlene Wittstock en janvier 1978 au Zimbabwe, a été membre du relais féminin sud-africain 4 x 100 m quatre nages qui prit la cinquième place aux JO de Sydney en 2000. C’est lors de ces jeux qu’elle a rencontré pour la première fois le prince Albert, qu’elle a épousé en juillet 2011. Elle avait arrêté la compétition en 2007. (Le Matin)

(Créé: 23.04.2012, 23h16)
Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.