Dimanche 4 décembre 2016 | Dernière mise à jour 01:57

Jeux olympiques Swiss Olympic: «Pour le moment, renoncer aux Jeux n'est pas envisageable»

Plusieurs comités olympiques ont exprimé leur inquiétude à propos de la propagation du virus Zika au Brésil. Voici la position de Swiss Olympic.

Swiss Olympic: «Pour le moment, renoncer aux Jeux n'est pas envisageable»

Swiss Olympic: «Pour le moment, renoncer aux Jeux n'est pas envisageable» Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mardi, le comité olympique kenyan prévenait qu'il pourrait renoncer aux Jeux de Rio du 5 au 21 août. «Nous n'allons pas prendre le risque d'envoyer des Kenyans là-bas si le virus Zika atteint un niveau épidémique», avançait Kipchoge Keino, le directeur du comité olympique kenyan.

Aux Etats-Unis aussi, le comité olympique a indiqué aux Fédérations que les athlètes «qui ne se sentaient pas à l'aise avec ce voyage au Brésil» pouvaient y renoncer.

Des sprays sur les habits

Et en Suisse? Quelles sont les recommandations? «Depuis environ deux ans, notre équipe médicale, dirigée par le Dr. Kerstin Warnke, étudie le problème des virus qui pourraient sévir à Rio. Pas seulement le virus Zika mais aussi la dengue et le chikungunya», explique Fabio Gramegna, porte-parole de Swiss Olympic.

L'organisation a prévu plusieurs mesures pour protéger les athlètes sur place. «Concrètement, il faudra éviter les piqûres des moustiques grâce à des sprays sur les zones du corps qui seront à l’air libre. Il existe aussi un spray à mettre sur les habits qui est efficace quatre à six semaines», rajoute Fabio Gramegna.

«Notre rôle est surtout de faire de la prévention en rappelant aux athlètes d’utiliser les sprays. Pour le moment, renoncer aux Jeux de Rio n’est pas envisageable», conclut-il en rappelant que ,cette année, les Jeux olympiques auront lieu en hiver puisqu'ils se déroulent dans l'hémisphère sud. D'où une diminution probable du nombre de moustiques au moment de l'événement. (Le Matin)

(Créé: 10.02.2016, 10h54)
Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.