Jeudi 25 août 2016 | Dernière mise à jour 04:39

Jeux olympiques Hope Solo: «Enormément de sexe au village olympique»

Dans une longue enquête réalisée par ESPN auprès de sportifs américains tel que Hope Solo, la gardienne de but américaine, on apprend que le village olympique est un lieu de débauche.

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le fameux magazine américain ESPN a eu l'idée de s'intéresser à la vie extra-sportive des athlètes au sein du village olympique.

Selon le nageur américain Ryan Lochte, ce sont «70 à 75% des athlètes» présents dans le village qui se lâcheraient en matière de sorties, de sexe et d'alcool. La gardienne de but des Etats-Unis, Hope Solo, le rejoint: «Les athlètes sont extrémistes. Quand ils s'entrainent, ils se concentrent à fond sur leur objectif. Par contre, quand ils sortent, c'est pour 20 verres».

Hope Solo enfonce même le clou en révélant qu'il y avait «énormément de sexe dans le village olympique. Sans discipline, le village peut facilement vous distraire. Dans ce type d'événements qui ne vous arrive qu'une seule fois dans votre vie, vous voulez vous créer des souvenirs, aussi bien sexuels, festifs ou sportifs».

Toujours selon ESPN, ce sont près de 100 000 préservatifs qui avaient été commandés pour fournir le village olympique lors des JO de Sydney! Rien de surprenant, toujours selon Solo: «J'ai vu des gens coucher à l'air libre, sur les pelouses, entre les bâtiments, les gens se lâchent et deviennent "dirty" ».

(Créé: 16.07.2012, 14h35)

Dépêches sports

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.