Dimanche 25 septembre 2016 | Dernière mise à jour 18:48

Basketball Lugano sacré champion suisse de basket

Lugano a remporté la finale des play-off du Championnat suisse de basketball, en battant Genève (92-81).

Mohamed Abukar, à gauche, de Lugano, face à Sean Barnette, au centre, et Babacar Toure, à droite de Genève.

Mohamed Abukar, à gauche, de Lugano, face à Sean Barnette, au centre, et Babacar Toure, à droite de Genève. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Lugano Tigers ont remis ça. Après leur triplé Championnat-Coupe de Suisse-Coupe de la Ligue de l’an dernier, les Tessinois ont encore tout raflé cette saison après avoir battu les Lions de Genève (92-81) au terme de l’acte V de la finale des play-off.

Un triplé luganais qui a un poids bien plus important cette année au vu de la qualité des équipes rencontrées. Bâtie pour tout gagner, la formation du Jurassien Randoald Dessarzin a remporté son 10e titre de champion - le troisième de suite - en venant à bout de Genevois qui auront, somme toute, réussi leur saison en atteignant cette finale.

Immense Abukar

Emmenés par un Mohammed Abukar absolument intenable (31 points, avec seulement quatre tirs manqués) et trop souvent laissé libre par Babacar Touré, les Luganais ont réalisé un début de match parfait (12-6). Malgré une entrée en matière de piètre qualité et d’évidents problèmes dans le secteur intérieur, Genève ne s’est pas laissé distancer (25-24 en début de deuxième quart) sans toutefois parvenir à se rassurer.

Alors qu’ils n’avaient absolument rien à perdre, les Lions ont été bien trop nerveux et ont connu toutes les peines du monde à contrôler le rythme de la partie, contrairement à leur adversaire qui a joué à cent à l’heure. Grâce au talent de leurs individualités - Abukar, Mladjan, Rakocevic et Stockalper, pour ne citer qu’eux - les Tessinois sont parvenus à conserver longtemps un écart qui variait entre 3 et 5 points, avant d’appuyer sur l’accélérateur.

120 secondes fatales

L’appui des individualités, c’est justement ce qui a manqué du côté des visiteurs, qui se sont retrouvés menés de 10 unités à la mi-temps (47-37). La formation de Nebojsa Lazarevic s’est laissée surprendre dans les dernières 120 secondes du deuxième quart avant de lâcher prise en seconde mi-temps.

Les prestations décevantes de Sean Barnette (8 points), Tony Brown (5) et Jules Aw (14), qui avaient pourtant figuré parmi les meilleurs joueurs lors des quarte actes précédents, ont conditionné le reste d’une équipe de Genève qui n’a jamais donné l’impression de pouvoir stopper l’hémorragie. Pour leur deuxième saison après la fusion entre les Geneva Devils et MGS Grand-Saconnex, les Lions sortent tout de même la tête haute et peuvent aborder leur avenir avec enthousiasme.

Le canton de Genève, qui attend un titre depuis 24 ans - le dernier en 1987-1988, remporté par Champel - devra encore patienter. Dommage, quand on sait que les Lions sont passés si près du titre. Vladimir Buscaglia et ses coéquipiers regretteront d’autant plus leur fin de match ratée au Pommier lors du 3e match, eux qui menaient 89-85 à 1’33’’ de la fin avant de s’incliner 90-94. (ats/nxp)

(Créé: 18.05.2012, 21h50)

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Dépêches sports

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.