Dimanche 4 décembre 2016 | Dernière mise à jour 17:04

Euro 2012 Cole et Young victimes d'injures racistes

Les deux footballeurs britanniques Ashley Cole et Ashley Young ont été la cible de tweets racistes après avoir manqué leur tir au but face à l'Italie dimanche. La police compte sévir.

Ashley Cole à gauche et Ashley Young après leur défaite contre l'Italie dimanche.

Ashley Cole à gauche et Ashley Young après leur défaite contre l'Italie dimanche. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La police britannique a lancé une enquête après que les footballers Ashley Cole et Ashley Young ont été victimes d’injures racistes sur internet au lendemain de la défaite aux tirs au but contre l’Italie en quarts de finale de l’Euro. Les deux joueurs avaient manqué leur penalty face à Buffon.

«Nous avons été prévenus d’injures racistes supposées sur Twitter après le match de l’Angleterre», a déclaré un porte-parole de la police, précisant qu’aucune arrestation n’avait eu lieu pour le moment. La Fédération anglaise a, de son côté, fermement condamné ces attaques, qualifiées de «consternantes et inacceptables».

En mars dernier, un étudiant gallois avait été condamné à 56 jours de prison pour avoir lancé des injures racistes sur Twitter à deux autres utilisateurs et s’être moqué du footballeur Fabrice Muamba, victime d’un arrêt cardiaque en plein match. Il avait finalement été relâché en mai après avoir purgé la moitié de sa peine. (afp/nxp)

(Créé: 26.06.2012, 09h50)
Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.