Dimanche 4 décembre 2016 | Dernière mise à jour 00:39

Cyclisme Dopage à la CSC: Bjarne Riis savait

Un rapport danois basé sur une cinquantaine d'entretiens avec des coureurs montre que le manager et ancien coureur Bjarne Riis "avait connaissance du dopage" dans son équipe CSC.

Bjarne Riis était au courant du dopage dans son équipe, voire plus

Bjarne Riis était au courant du dopage dans son équipe, voire plus Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'ancien coureur Bjarne Riis savait que le dopage était généralisé au sein de l'équipe CSC qu'il dirigeait, dévoile un rapport de l'Agence danoise antidopage (ADD).

"Malheureusement, l'enquête a révélé que le dopage dans l'équipe CSC n'était pas de la responsabilité individuelle des coureurs", annonce le directeur de l'ADD Michael Ask dans un communiqué.

En tant que manager, Riis "avait au moins connaissance du dopage dans l'équipe, mais il n'est pas intervenu", explique-t-il. Il n'y aura cependant pas de poursuites de la part de l'agence, les faits étant prescrits.

Un rapport basé sur 50 entretiens

L'ancien coureur danois Nicki Sorensen, qui a couru sous les ordres de Riis dans les années 2000, a reconnu lundi s'être dopé au cours de sa carrière.

"Je me suis dopé. Je le reconnais complètement. J'en suis désolé et j'aurais aimé faire les choses différemment", a dit Sorensen au tabloïd danois "BT" à la veille de la publication du rapport de l'ADD.

Ce rapport est le plus important à avoir été réalisé au Danemark et s'est basé sur 50 entretiens avec des coureurs, dont Michael Rasmussen, qui a admis en 2013 avoir pris des substances interdites entre 1998 et 2010.

Riis avait aussi admis s'être dopé

En 1996, Bjarne Riis avait remporté le Tour de France en tant que coureur, avant d'admettre s'être dopé durant sa carrière.

Il avait créé et pris le rôle de directeur sportif d'une équipe dans les années 2000 - qui a connu plusieurs appellations dont Team CSC - , qu'il a finalement vendu au millionnaire russe Oleg Tinkov en décembre 2013, devenant Tinkoff-Saxo.

Alberto Contador et Peter Sagan font, entre autres, partie de cette équipe aujourd'hui dirigée par Sorensen. (SI/Le Matin)

(Créé: 23.06.2015, 14h15)
Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.