Samedi 22 juillet 2017 | Dernière mise à jour 11:54

Cyclisme Invincible Spartacus

Vainqueur du GPE3 et du Tour des Flandres cette saison, Fabian Cancellara s'est imposé au sprint, dimanche sur Paris-Roubaix, devenant numéro un mondial.

Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Bernois a été plusieurs fois distancé, mais il est revenu de tout. C’est dans le secteur pavé dans lequel il est tombé jeudi matin en reconnaissance, à 30 km de l'arrivée, qu’il a produit son effort le plus spectaculaire pour revenir sur deux fuyards belges (Vandenbergh et Vanmarcke), comblant un retard de 40 secondes en moins de 4 km.

Il a ensuite éliminé tous ses adversaires, sauf un: Sep Vanmarcke. Redoutant la pointe de vitesse du Belge au sprint, Fabian Cancellara a relancé à 4 km de la ligne mais il n’est pas parvenu à lâcher Vanmarcke. Ils sont finalement arrivés ensemble au vélodrome de Roubaix, mais Spartacus était bel et bien le plus fort.

«C'était très difficile aujourd'hui, mais j'y ai toujours cru, a déclaré Cancelarra au sortir de la course, le souffle court. Tout le monde était contre moi, mais j'y suis arrivé. Je suis totalement cassé, j'ai tout donné.» (Le Matin)

Créé: 07.04.2013, 16h19