ACCUEIL 3.9.2014 Mis à jour à 23h51

Le blues de Fabian Cancellara

Cyclisme

A un mois des championnats du monde du Limburg, le champion bernois n’a pas encore confirmé sa participation à Swiss Cycling.

Par Laurent Guyot. Mis à jour le 21.08.2012

Image: Reuters

Partager & Commenter

Mots-clés

Sa communication s’est résumée à deux petits tweets. Depuis son retour à la maison après ses échecs olympiques, Fabian Cancellara a tiré la prise. Le Bernois a séché ses larmes du côté d’Ittigen aux côtés de Stefanie, son épouse, et de ses filles, Giulia (6?ans) et Elina (née le 13 juillet). Un silence inquiétant qui laisse Swiss Cycling dans l’expectative à un mois des Mondiaux sur route prévus du 16 au 23 septembre dans le Limburg néerlandais.

Un rendez-vous mondial où la Suisse, contrairement aux prévisions imaginées après la publication des classements UCI World Tour, devra se contenter de six et non de neuf partants pour la course des pros dimanche 23 septembre. La faute à une subtilité du système de qualification que l’UCI a édicté. Malgré sa 9e?place au classement par nations, la Suisse ne compte pas neuf coureurs dans le top 100 du classement individuel, condition sine qua non pour être acceptée avec neuf coureurs comme la France (10e) par exemple.

Sans voix

A Berne, les responsables de Swiss Cycling sont restés sans voix en prenant connaissance de l’info. Seuls Michael Albasini (GreenEdge-Orica), Fabian Cancellara (RadioShack), Martin Elmiger (AG2R-La Mondiale), Matthias Frank et Johann Tschopp (BMC) figurent au sein du top 100 de cette liste pas représentative du talent de coureurs appelés à jouer les porteurs d’eau pour leur leader dans les équipes financées par des sponsors privés.

Steve Morabito, Martin Kohler, Michael Schär et Danilo Wyss (tous BMC) roulent pour Cadel Evans, Tejay Van Garderen ou Greg Van Avermaet en sacrifiant leurs propres chances. Et il en va de même pour Gregory Rast, Marcel Wyss, Reto Hollenstein et autres Andreas Dietziker. La pilule est d’autant plus difficile à avaler que l’Allemagne, la Slovénie et la Colombie, en tête respectivement de l’Europe Tour et de l’America Tour, aligneront sept partants, le Maroc, l’Argentine, le Japon mais aussi l’Ukraine la Russie et la Pologne six.

Opération en vue

De la décision de Fabian Cancellara de participer ou de renoncer aux épreuves prévues sur le circuit de Valkenburg dépendra la liste des coureurs retenus par Swiss Cycling. Une sélection qui devrait tomber dans les premiers jours du mois de septembre.

Or le quadruple champion du monde du chrono, annoncé par son équipe au départ du Tour du Poitou-Charentes aujourd’hui, aimerait passer sur le billard pour enlever sa vis en titane posée le 2 avril pour consolider sa quadruple fracture de la clavicule. Mais aussi se donner le temps de réfléchir aux offres reçues de Katusha, Saxo Bank et IAM Cycling pour changer d’air malgré un contrat valable jusqu’à fin 2013 chez RadioShack. (Le Matin)

Créé: 21.08.2012, 16h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Sondage

Belinda Bencic réussira-t-elle à battre Suhai Peng et à se qualifier pour les demi-finales de l'US Open?




  • Sports Center

Dépêches sports