ACCUEIL 25.10.2014 Mis à jour à 11h17

Espagne/11e journée: l'Atletico talonne le Barça, Bilbao postule à l'Europe (ACTUALISATION)

MADRID, 31 oct 2013 (AFP) - L'Atletico Madrid a signé jeudi sa 10e victoire en 11 matches, 2-1 sur la pelouse de Grenade, restant ainsi calé dans les roues du Barça, à seulement un point du leader catalan, pour la 11e journée du Championnat d'Espagne.

Le Real, bourreau du FC Séville mercredi (7-3), est lui 3e avec 25 unités, tandis que Villarreal, battu (2-0) à domicile par Getafe, voit l'Athletic Bilbao le rejoindre à la 4e place après un match nul (2-2) chez lui face à Elche. Sans forcer son talent, l'Atletico s'est imposé grâce à deux buts marqués sur penalty, l'un par Diego Costa (38), l'autre par David Villa (78), qui avait déjà obtenu le premier. Diego Costa, qui a choisi cette semaine d'évoluer pour l'Espagne plutôt que pour son pays natal, le Brésil, a donc continué à faire parler de lui en restant en tête du classement des buteurs (12 réalisations). Tranquilles durant tout le match, les Madrilènes se sont toutefois fait une petite frayeur dans les ultimes minutes quand, après l'exclusion de Filipe Luis pour un deuxième carton jaune, Ighalo a réduit le score pour Grenade (90 1). L'Athletic Bilbao, lui, a su redresser la tête au bon moment pour partager les points face à Elche. Les Basques, qui auraient pu s'emparer seuls de la quatrième place après le faux-pas de Villarreal, peuvent toutefois s'estimer heureux. Ils ont, en effet, manqué de se faire surprendre par un excellent départ du promu andalou, qui prenait le large par Lomban (9) puis Niguez (47). Mais Susaeta a d'abord réduit la marque d'une belle reprise de volée (55) avant qu'Aduriz, entré en jeu, n'égalise de la tête sur corner (69). Quant à Villarreal, il a surtout payé une entame catastrophique, Marica profitant d'une erreur du gardien des Jaunes Asenjo (5). Les affaires des locaux se sont un peu plus compliquées quand leur arrière central Iniguez voyait rouge juste avant la pause. Une supériorité numérique dont Getafe tirait parti dans le temps additionnel par Sarabia (90 2). Enfin, le Betis Séville, qui a dû jouer une heure à dix, n'a pu faire mieux qu'un 0-0 à domicile face à Levante. Les hommes de Pepe Mel, qui ont manqué deux penalties (le premier ayant dû être retiré) peuvent se mordre les doigts: ils sont toujours relégables au soir de cette 11e journée (18e).

cle/sk (AFP/Le Matin)

Sondage

Trois points chauds ce week-end en Suisse romande. Selon vous, où y aura-t-il la plus grosse affluence?




  • Sports Center

Dépêches sports

Sondage

A votre avis, Roger Federer va-t-il redevenir numéro 1 mondial d'ici la fin de l'année?



Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!