ACCUEIL 2.10.2014 Mis à jour à 00h00

Federer confiant avant son entrée en lice à Melbourne

Open d'Australie

Roger Federer se dit prêt à engager le fer dès mardi pour son premier match de l'Open d'Australie face au Français Benoît Paire. Le Bâlois admet que son tableau «est plus dur cette année qu’il a pu être les années précédentes».

Mis à jour le 12.01.2013
Roger Federer estime être en pleine possession de ses moyens.

Roger Federer estime être en pleine possession de ses moyens.
Image: Keystone

Articles en relation

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

A trois jours de son entrée en lice à l’Open d’Australie contre Benoît Paire, Roger Federer estime être en pleine possession de ses moyens.

Le fait de ne pas avoir encore disputé un seul tournoi cette année n’altère en rien ses certitudes. «J’ai joué des matches en décembre en Amérique du Sud contre des joueurs de grande valeur. Je me suis entraîné à Dubaï avec Henri Laaksonen avant d’arriver très tôt ici à Melbourne, explique-t-il. Je me connais bien. Je sais où est mon jeu. Je sais aussi que beaucoup de choses dépendent de moi, comment je sers, comment je bouge. Je suis confiant en mes capacités».

Le Bâlois admet que son tableau - Paire, puis sans doute Nikolay Davydenko et Bernard Tomic en première semaine - «est plus dur cette année qu’il a pu être les années précédentes». Mais fort de son expérience - il disputera à Melbourne son 53e tournoi du Grand Chelem d’affilée -, il ne panique pas une seule seconde.

«L’erreur est de voir trop loin, dit-il. Je veux me concentrer uniquement sur mon match de mardi contre Paire. Benoît est un joueur talentueux. Je l’ai battu aisément en octobre dernier à Bâle. Mais il m’affrontait pour la première fois et ce match était particulier pour lui dans la mesure où il avait échangé des balles bien des années plus tôt avec moi à Marseille lors d’un Kid’s Day».

A ses yeux, l’absence de Rafael Nadal modifie quelque peu la donne à Melbourne. «Sans Nadal, des joueurs se disent qu’ils peuvent gagner ce tournoi en ne devant battre seulement qu’un membre du Big Four, remarque-t-il. Qui sait ce que nous réservera ce tableau?». (si/Newsnet)

Créé: 12.01.2013, 08h15

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment
  • Sports Center

Dépêches sports