ACCUEIL 26.6.2016 Mis à jour à 17h10

Blatter pourrait empêcher l'élection de son successeur

Football

Suspendu, mais pas destitué, le Valaisan pourrait retrouver sa place à la tête de la fédération s'il venait à être blanchi après l'élection de son successeur.

Mis à jour le 27.01.2016 16 Commentaires
Le dirigeant n'a peut-être pas encore dit son dernier mot au sein de l'instance mondiale du football.

Le dirigeant n'a peut-être pas encore dit son dernier mot au sein de l'instance mondiale du football.
Image: Keystone

Galerie photo

La FIFA dans la tourmente en images (mai 2015-mars 2016)

La FIFA dans la tourmente en images (mai 2015-mars 2016)
Le séisme à la FIFA qui prend pour départ le congrès annuel de mai 2015 à Zurich, expliqué en images.

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le nouveau président de la FIFA sera élu le 26 février à Zurich. En principe... car une subtilité juridique pourrait changer la donne. En effet, tant que le président actuel Joseph Blatter ne se retire pas de manière officielle, un nouveau président ne peut pas être élu, selon les statuts de la FIFA.

C'est Sylvia Schenk, qui appartient à l'organisation anti-corruption Transparency International, qui a levé ce lièvre lors d'un entretien au magazine allemand «Sport-Bild».

«A mon avis, la destitution du président devrait figurer à l'ordre du jour, sans quoi il ne sera pas possible de procéder au vote. La FIFA ne peut pas prendre le risque que tout ce que ferait le nouveau président pourrait être déclaré nul après coup au cas où le TAS blanchirait Blatter et que celui-ci resterait ainsi président», a-t-elle expliqué.

Scénario envisageable

Comme la destitution du président ne figure apparemment pas à l'ordre du jour du 26 février, et que Sepp Blatter a fait recours contre sa suspension devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), le scénario avancé par Sylvia Schenk n'est pas inimaginable. Et ce, d'autant plus qu'il semble improbable que le dirigeant valaisan résolve ce problème en faisant une déclaration de retrait en bonne et due forme.

Dans le cas contraire, Blatter «resterait en fonction jusqu'à ce que le TAS se prononce sur le fond», selon Sylvia Schenk, ce qui ne devrait pas être le cas avant le 26 février. (si/nxp)

Créé: 27.01.2016, 20h29

16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

16 Commentaires

chris suachat

27.01.2016, 20:37 Heures

Le Zen est aussi sur le coup....on va se marrer! Répondre


albin dupontet

27.01.2016, 22:02 Heures

incrayable ! quand don ce monsieur sera-t-il poursuivi ? Répondre



Sondage

Xherdan Shaqiri a-t-il marqué le plus beau but de l'Euro contre la Pologne?



Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons
Dépêches sports