ACCUEIL 2.9.2014 Mis à jour à 01h15

Guardiola: «Nous irons à Munich»

Football

Encore sous le coup de sa défaite, samedi en Liga face au Real Madrid (2-1), le FC Barcelone entend chasser le blues et passer ce soir l’obstacle de Chelsea en demi-finale retour de la Ligue des champions.

Mis à jour le 24.04.2012 7 Commentaires

Piqué dément toute brouille avec Guardiola

Le défenseur central de Barcelone Gerard Piqué, qu’on dit brouillé avec son entraîneur, a assuré devant la presse qu’il avait «toute confiance en Pep Guardiola». Il a accepté sa non titularisation pour le clasico samedi.

Piqué n’avait été titularisé ni lors de la demi-finale aller de Ligue des champions contre Chelsea (défaite des Blaugrana 1-0), ni lors du choc perdu samedi (2-1) par les Catalans en Liga contre le Real Madrid.

«J’ai toute confiance en Guardiola. Nous parlons beaucoup plus que ce que vous pensez. Vendredi, il m’a expliqué pourquoi il ne me titulariserait pas contre le Real Madrid et j’ai accepté ses raisons. Je peux aussi vous dire que je suis prêt à mettre ma main à couper qu’il va rester à nos côtés après cette saison», a-t-il assuré. Guardiola n’a toujours pas annoncé s’il prolongerait ou non un contrat arrivant à son terme en juin.

«J’ai pris avec beaucoup de tranquillité ma non-titularisation contre le Real. A la fin, Pep est un entraîneur qui doit retenir onze hommes. Et tous les autres doivent accepter ces choix avec professionnalisme. Pour mardi c’est pareil: l’important n’est pas que je joue moi, mais que le Barça gagne et accède à cette finale», a insisté le défenseur central

Partager & Commenter

Une lourde tâche attend donc des Blaugrana qui, s’ils ont une fois de plus livré une belle saison, atteignant leur quatrième demi-finale lors des cinq dernières années en C1, peuvent toutefois tout perdre mardi.

D’une part, parce que le résultat de l’aller leur est défavorable: à Stamford Bridge, malgré un match dominé du début à la fin, les Catalans avaient en effet dû s’incliner 1-0, victime de la seule véritable occasion des "Blues".

Et d’autre part, parce que les effets de la défaite, samedi au Camp-Nou, face aux Merengue -la première des Blaugrana sous l’ère Guardiola- ne sont pas vraiment connus.

"Il y a deux attitudes: ou je me lamente parce que nous n’avons pas eu les résultats espérés ces derniers jours, ou je montre de l’optimisme. Je choisis évidemment la deuxième option parce que j’ai foi dans ces joueurs qui m’ont prouvé par le passé de quoi ils étaient capables. Je pense évidemment que nous irons à Munich", a en tout cas clamé un Guardiola très volontariste lundi.

Il n’empêche: l’amertume de cette défaite, combinée à une fatigue évidente des Blaugrana ces derniers jours peut avoir son importance dans la rencontre de mardi. S’il est une chose qui semble toutefois certaine, c’est le scénario que l’on verra se dérouler mardi au Camp-Nou. "Le match retour sera semblable au match aller, prophétise ainsi Guardiola. Le résultat leur convient. Ils attendront donc que nous perdions un ballon pour lancer leurs contres où ils sont très dangereux".

Pour donner cette intensité, Pep fera comme toujours confiance aux mêmes: Messi notamment, passé à côté du dernier clasico, tiendra bien son rang après un petit problème gastrique qui lui a fait sauter l’entraînement de dimanche.

Par rapport au onze aligné contre les Blancs, Guardiola pourrait toutefois apporter deux changements, prêtant ainsi l’oreille aux critiques de la presse catalane apparues après la défaite du clasico: Fabregas et surtout Piqué, absent à aller contre Chelsea, devraient ainsi faire leur retour parmi les titulaires.

Scénario semblable à l’aller?

Côté Chelsea, la tactique pour préserver le but d’avance des Anglais ne fait guère de doute. Encore plus qu’à l’aller, Roberto Di Matteo alignera un bloc défensif compact avec un seul attaquant en pointe.

Les critiques entendues après l’aller, notamment celle de son prestigieux compatriote Arrigo Sacchi, qui a estimé que "Di Matteo avait gagné mais pas le football", n’ont pas vraiment ému l’Italien, qui a jugé lundi qu’il "admettait" des opinions différentes, mais "ne les partageait pas".

C’est d’ailleurs la même stratégie ultra-défensive qui a été mise en place par les "Blues" samedi en Premier League à l’Emirates Stadium où Arsenal, comme le Barça, a eu les meilleures occasions, mais s’est cassé les dents sur l’arrière-garde de Chelsea et sur un très bon Petr Cech dans les buts.

L’entraîneur italien avait laissé huit des onze titulaires de Stamford Bridge au repos, mais a été obligé d’utiliser les deux défenseurs centraux John Terry et Gary Cahill faute de solution de rechange crédible, le Brésilien David Luiz étant blessé. Didier Drogba, légèrement touché au genou à l’aller, faisait partie des joueurs ménagés, mais devrait de nouveau être choisi pour porter le danger à l’avant. (AFP/Le Matin)

Créé: 24.04.2012, 08h49

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

7 Commentaires

didi da silva

24.04.2012, 10:18 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

Chelsea va se ramasser ce soirLa defaite de Barcelone samedi est la pire chose qui pouvait arriver aux anglais.Un miracle ca existe,pas deux sinon le mot n a plus de sens. Répondre


DIdier Drogba

24.04.2012, 08:53 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

L'espoir fait vivre...mais le réveil risque d'être brutal. Répondre



Sondage

Le FC Bâle a-t-il une chance en phase de poules de la Ligue des champions?





  • Sports Center

Dépêches sports

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne