Mercredi 31 août 2016 | Dernière mise à jour 09:56

Football James Rodriguez poursuivi à 200 km/h par la police

Le Colombien est arrivé au centre d'entraînement du Real Madrid avec une voiture de police à ses trousses.

La police a été arrêtée par le service de sécurité du Real!
Vidéo: YouTube

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

James Rodriguez, l'une des nombreuses stars du Real Madrid, a été accompagné au centre d'entraînement par une voiture de police après une course-poursuite à 200 km/h, a révélé vendredi AS dans son édition en ligne.

Le journal sportif a notamment publié des photos montrant James Rodriguez au volant d'une grosse sportive allemande, avec juste derrière lui une voiture de police, sirène bleue activée. L'attaquant colombien s'est justifié en affirmant qu'il n'avait «pas entendu la sirène» parce qu'il écoutait de la musique «très fort».

Dans une vidéo, les passagers de la voiture banalisée ont affirmé qu'ils «l'avaient suivi à 200 km/h sur l'autoroute M-40» lorsqu'ils ont été arrêtés par le service de sécurité du Real à l'entrée du centre d'entraînement de Valdebebas, situé au nord de Madrid. Ils n'ont pas été autorisés à pénétrer à l'intérieur de l'enceinte.

Le Colombien risque le retrait de son permis de conduire, une mésaventure déjà arrivée à son coéquipier français Karim Benzema. La vitesse est limitée à 120 km/h sur les autoroutes espagnoles.

Le Real s'est refusé à tout commentaire à deux jours de son déplacement à Valence, dimanche. (AFP/Le Matin)

(Créé: 02.01.2016, 07h53)
Dépêches sports

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.