Vendredi 28 juillet 2017 | Dernière mise à jour 18:40

Football «Je n'ai pas de regrets»

A quelques heures avant de recevoir le FC Sion, le nouveau milieu de terrain lausannois, Rodrigo, livre ses impressions sur ses premières retrouvailles avec son ancien club.

Rodrigo

Rodrigo Image: Keystone

Super Coupe

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le FC Sion, que vous venez de quitter pour le Lausanne-Sport, fait la course en tête en ce début de championnat. Nourrissez-vous des regrets de ne plus faire partie de l’équipe?

Pas du tout! Ils ont fait un bon départ et méritent leur place. Je suis content pour les joueurs de Sion. A Lausanne nous avons une équipe jeune, qui se construit et qui essaie un peu de s’inspirer de l’entraîneur et j’espère qu’on aura un peu le même succès qu’on a eu avec Sion.

Vous aviez pourtant prolongé jusqu’au terme de cette saison avec le FC Sion. Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné?

Ce sont des choses du foot. Sion est en train de renouveler son contingent. J’étais parti au Brésil pour des raisons familiales et quand je suis rentré, les clubs avaient trouvé un accord et je l’ai accepté. Ça ne me pose pas de problème et je n’ai pas de regret, même si je me suis toujours senti bien au Valais. Maintenant je suis content d’être à Lausanne, car ils m’ont tout de suite bien accueilli.

Vous connaissez bien le FC Sion et les Sédunois vous connaissent bien, tout comme Gabri et votre entraîneur, pour avoir été à Sion la saison passée. Pour quelle équipe est-ce un avantage?

Il n’y a pas énormément d’avantages. Je les connais, mais Sion a fait plusieurs changements avec des joueurs importants qui sont arrivés. Ils me connaissent bien moi et Laurent (Roussey). Tant mieux pour ceux qui s’en sortent le mieux. On saura à la fin du match qui avait l’avantage! (Rires) (Le Matin)

Créé: 10.08.2012, 14h26