Dimanche 23 juillet 2017 | Dernière mise à jour 12:27

FOOTBALL Le Nigeria remporte la CAN

Le Nigeria a décroché son troisième titre de champion d’Afrique et retrouvé son rang du début des années 1990 en battant en finale de la CAN le Burkina Faso (1-0), dimanche à Johannesburg.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Nigérians, qui succèdent à la Zambie et disputeront leur première Coupe des Confédérations (15-30 juin au Brésil), renouent avec une histoire glorieuse, celle des titres de 1980 et surtout 1994, lorsque les Eagles étaient devenus les Super Eagles à la faveur du titre continental et d’une première participation à une Coupe du monde. C’était alors la génération en or des Okocha, Amokachi, Yekini, et... Stephen Keshi, actuel sélectionneur et qui a donc remporté la CAN comme joueur et entraîneur, le seul dans ce cas avec l’Egyptien Mahmoud El Gohary.

Une beau come-back pour le "Big Boss" à l’aura écornée par des expériences mitigées au Togo et au Mali, et d’autant plus savoureux qu’en dépit de son pedigree et de son record de population en Afrique (162 millions d’habitants), le Nigeria avait abordé cette CAN-2013, pour une fois, en outsider, après avoir été absent de l’édition précédente. L’équipe, délestée de monstres sacrés (Odemwingie, Martins), se présentait comme un amalgame entre joueurs du cru (Oboabona, Mba), jeunes qui montent en Europe (Moses, Emenike) et expatriés chevronnés (Obi Mikel, Enyeama).

Et comme un symbole de la patte Keshi, c’est le milieu inconnu, Mba, déjà auteur du but décisif contre la Côte d’Ivoire en quart (2-1), qui a matérialisé la victoire finale d’un superbe enchaînement: coup du sombrero pied droit sur Koffi et reprise lobée pied gauche venant se déposer dans le petit filet opposé, sous les yeux d’un Diakité statufié dans la cage burkinabè (40e, 1-0). (AFP/Le Matin)

Créé: 10.02.2013, 21h40