Samedi 29 avril 2017 | Dernière mise à jour 00:02

Football Le PSG a rejoint le FC La Chaux-de-Fonds dans l'histoire!

Paris St-Germain est devenu le quatrième club, après le FCC, Queen's Park et Mönchengladbach, à s'être fait éliminer de Coupe d’Europe après s’être imposé par quatre buts d’écart à l’aller. Léo Eichmann et Jean-Claude Deforel se souviennent.

Le gardien du FC La Chaux-de-Fonds Léo Eichmann (en haut) avait encaissé cinq buts en 1961 à Porto. 56 ans plus tard, son homologue du PSG Kevin Trapp (en bas) en a pris six à Barcelone.

Le gardien du FC La Chaux-de-Fonds Léo Eichmann (en haut) avait encaissé cinq buts en 1961 à Porto. 56 ans plus tard, son homologue du PSG Kevin Trapp (en bas) en a pris six à Barcelone. Image: Archives Edipresse/kEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le FC Barcelone a donc réussi mercredi soir sa folle «remontada»: battu 0-4 au Parc des Princes face à Paris St-Germain lors du match aller, il s'est imposé 6-1 au Camp Nou, inscrivant ses trois derniers buts entre la 88e et la 95e minute.

Le PSG est devenu le quatrième club de l’histoire à se faire sortir après avoir remporté le match aller par quatre buts d’écart - le premier après s'être imposé sur le score de 4-0. Il a rejoint dans ce cercle très particulier Borussia Mönchengladbach (5-1 et 0-4 contre le Real, Coupe de l’UEFA 1985/86), Queen’s Park Rangers (6-2 et 0-4 contre Partizan Belgrade, Coupe de l’UEFA 1984/85) et… le FC La Chaux-de-Fonds, mais oui!.

C’était à l’automne 1961, à l’occasion du premier tour de la Coupe des vainqueurs de Coupe. Lors du match aller à la Charrière, les Chaux-de-Fonniers - alors entraînés par l’Allemand Kurt Sommerlatt et dont les joueurs les plus célèbres étaient Léo Eichmann (gardien), Willy Kernen, Charles Antenen ou Heinz Bertschi - s’étaient littéralement promenés face aux Portugais de Leixoes, s’imposant 6-2. Les chroniqueurs de l’époque ont même rapporté que le FCC aurait pu mettre «au moins dix buts».

Eichmann interdit de training

Bien leur en aurait pris, puisqu’au match retour, à Porto, les Chaux-de-Fonniers, trop sûrs de leur fait, se sont fait laminer 5-0 sur un terrain… en terre battue! «Un terrain indigne, se souvient le gardien Léo Eichmann, 80 ans, qui coule une douce retraite en Provence, tout près de Cavaillon. Jamais l’arbitre français n’aurait dû permettre que ce match ait lieu. D’ailleurs, après ce match, l’UEFA a interdit qu’on y fasse se disputer des rencontres officielles.»

L’arbitre avait même refusé à l’ancien gardien de l’équipe de Suisse le droit de jouer avec un bas de training. «Vous vous rendez compte? J’étais sorti du terrain les deux jambes rouges de sang et pelées, avec en plus cinq buts dans la caisse! Je n’ai jamais réussi à oublier cette soirée. C’est un des gros points noirs de ma carrière. Pendant le match, j'avais très vite compris qu’on était foutus…»

«On s’est mis à tricoter…»

Le défenseur Jean-Claude Deforel (79 ans aujourd’hui, qui habite à Longeau) n’a pas oublié non plus: «Tout s’était ligué contre nous. Le terrain, puis l’arbitre. Au début du match, ce M. Tricot (ndlr : le nom de l’arbitre) avait sifflé une fois contre l’équipe portugaise… et le terrain avait été envahi. Dès ce moment, il a tout sifflé en notre défaveur.»

Pour Jean-Claude Deforel, c’est paradoxalement au match aller que le FCC a manqué le coche. «On a certes gagné 6-2, mais alors que nous menions 6-1, on s’est mis à tricoter (sic!). Chacun voulait y aller de son but ou de son geste technique. On aurait facilement pu en mettre deux ou trois de plus en nous appliquant. Au lieu de cela, on en a pris un en toute fin de match...» Mais on ne refait pas l’histoire, à plus forte raison plus d’un demi-siècle plus tard.

Le PSG est donc devenu l'égal de ce FCC, au palmarès des clubs ayant marqué l’histoire de la Coupe d’Europe dans le mauvais sens. «Je ne vois pas Barcelone créer l’exploit», estimait Jean-Claude Deforel à la veille du match. Léo Eichmann était plus nuancé: «Si Barcelone marque d’entrée, qui sait?»

Aujourd'hui, on sait. (Le Matin)

Créé: 09.03.2017, 08h15


Sondage

Qui va gagner la finale de la Coupe de Suisse le 25 mai à Genève?



Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.