Mardi 6 décembre 2016 | Dernière mise à jour 20:08

Football Le Real de Zidane réussit son premier gros test

Face à Bilbao, la formation madrilène a déroulé pour s'imposer 4-2. Cerise sur le gâteau: Cristiano Ronaldo est à nouveau au top.

Cristiano Ronaldo (au centre) a réussi un doublé samedi et se retrouve dans le rôle du meilleur buteur de la Liga.

Cristiano Ronaldo (au centre) a réussi un doublé samedi et se retrouve dans le rôle du meilleur buteur de la Liga. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Premier examen réussi pour Zinédine Zidane: un doublé de Cristiano Ronaldo contre l'Athletic Bilbao (4-2) a permis au Real Madrid de l'entraîneur français de se rapprocher de la tête du Championnat d'Espagne, samedi, malgré quelques failles défensives. Une victoire qui tombe à pic, avant de retrouver la Ligue des champions.

Cette 24e journée offrait à Zidane un avant-goût des sommets européens à venir, avec un huitième de finale aller de C1 dès mercredi prochain contre l'AS Rome, et l'entraîneur français n'a pas raté son premier gros test.

De jolis buts de Cristiano Ronaldo (3e, 87e), nouveau meilleur buteur de Liga (21 buts), de James Rodriguez (39e) et de Toni Kroos (45e+1) ont récompensé l'efficacité offensive madrilène face à une valeureuse équipe basque, qui avait égalisé par Javi Eraso (10e) et qui a sauvé l'honneur par Elustondo (90e). Le Real a terminé la rencontre à dix contre onze après l'expulsion du défenseur français Raphaël Varane pour un second carton jaune (83e).

Au classement, cette victoire fait du bien au Real, qui chipe provisoirement la 2e place (53 pts) à l'Atletico Madrid, en déplacement dimanche à Getafe. La «Maison blanche» revient en outre à une petite longueur du FC Barcelone (1er, 54 pts), lequel reçoit le Celta Vigo dimanche.

Premier gros choc pour «Zizou»

Après cinq matches de rodage contre des équipes plus modestes, le Real de Zidane a bien négocié ce choc, ce qui offre quelques certitudes à «Zizou» avant d'aller à Rome. Mais si l'Athletic avait mieux profité des flottements défensifs madrilènes, les choses auraient pu se corser.

L'expérimenté attaquant Aritz Aduriz (35 ans depuis jeudi), en particulier, a été un poison. Nul doute que Michel, ancien du Real devenu entraîneur de Marseille, aura observé de près la performance de l'avant-centre, que l'OM recevra jeudi prochain en 16e de finale aller d'Europa League.

Avec deux têtes brûlantes (8e, 19e) et un tir sur la transversale (29e), Aduriz aurait mérité de marquer enfin le premier but de sa carrière au stade Santiago-Bernabeu. Au lieu de quoi, le Basque s'est contenté de faire marquer avec un ballon en profondeur qui a conduit à une mésentente entre Varane et son gardien Keylor Navas et permis à Eraso d'égaliser (10e). Et Aduriz a aussi provoqué l'expulsion de Varane: le Français a reçu ses deux cartons jaunes pour avoir laissé traîner son coude sur des duels aériens avec l'attaquant.

Heureusement pour le Real, ses talents offensifs lui ont permis de dompter l'Athletic.

Ronaldo revit

Cristiano Ronaldo, qui semble revivre un peu plus d'un mois après la nomination de Zidane, a ainsi ouvert le score d'un tir en lucarne sur un service de Karim Benzema (3e) et il a réussi un doublé à bout portant (87e) en fin de match.

Soit ses 20e et 21e buts dans cette Liga, qui lui permettent de dépasser le Barcelonais Luis Suarez (20 buts) en tête du classement des buteurs. Pour ne rien gâcher, Ronaldo a aussi offert aussi une passe décisive à Toni Kroos sur le troisième but madrilène (45e+1).

Quant au deuxième but, il a été l'oeuvre de James Rodriguez, autre joueur transfiguré par l'arrivée de Zidane: le Colombien a placé une frappe magnifique à l'entrée de la surface (39e) et donné de l'air au Real, qui souffrait à ce moment-là du match.

Difficile de ne pas voir dans les rendements retrouvés de ces deux joueurs la patte de Zidane, qui peut envisager la suite de la saison avec ambition.

Reste néanmoins un petit bémol: défensivement, son équipe a souffert face au haut pressing de l'Athletic et le but d'Elustondo en fin de match était évitable. Mais l'essentiel est là: le Real est toujours dans la course en Liga et la Ligue des champions l'attend dès la semaine prochaine.

(afp/nxp)

(Créé: 13.02.2016, 20h41)
Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Sports