Vendredi 26 mai 2017 | Dernière mise à jour 20:32

Football Un arbitre FIFA suspendu à vie pour manipulation

Le Ghanéen Joseph Odartei Lamptey a été sanctionné pour son comportement lors du match de qualification pour le Mondial en Russie entre l’Afrique du Sud et le Sénégal.

Un arbitre FIFA a été suspendu à vie pour manipulation.

Un arbitre FIFA a été suspendu à vie pour manipulation. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'arbitre ghanéen Joseph Lamptey a été suspendu lundi à vie par la FIFA. Il a manipulé le résultat du match Afrique du Sud-Sénégal (2-1) le 12 novembre, en qualifications du Mondial 2018.

Le 22 novembre, la Confédération africaine (CAF) avait décidé de suspendre Joseph Lamptey pour 3 mois pour «avoir accordé un penalty pour une main qui n'existait pas«. Après enquête de la FIFA, le directeur de jeu a été reconnu coupable de «manipulation» d'un match, pour avoir «influencé illégalement le résultat».

En revanche, «toutes les charges pesant sur l'arbitre ghanéen David Lionheart Nii Lartey Laryea, dont le comportement a également fait l'objet d'une enquête, ont été rejetées» par l'instance disciplinaire de la FIFA. (ats/Le Matin)

Créé: 20.03.2017, 15h20

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters