Lundi 24 avril 2017 | Dernière mise à jour 22:40

Football Christian Constantin: «On va rendre public le nom des coupables»

Le président du FC Sion ne va rien laisser passer dans l'affaire du bus servettien attaqué.

Fâché, le président du FC Sion.

Fâché, le président du FC Sion. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Joint pendant le dimanche pascal, Christian Constantin n'avait pas le coeur prêt à pardonner les auteurs de l'attaque sur le bus servettien, intervenue samedi soir sur l'aire d'autoroute de Würenlos. Interview.

Président, on vient d'appeler Didier Fischer, votre homologue servettien.

Et?

Et il cherche vraiment à apaiser la situation. C'est aussi votre état d'esprit?

Par rapport à Servette, bien sûr. Mais ce qui m'importe aussi, c'est de ne rien laisser passer par rapport à ceux qui ont fait ça.

Vous avez une idée de leur identité?

La police argovienne a les noms. Et mardi, on les aura aussi. Dans la foulée, on va rendre public le nom des coupables. On sera transparents.

Ils avaient des t-shirts et des écharpes à l'effigie du FC Sion. Vous avez peur que cela porte atteinte à l'image de votre club?

Cela porte en effet atteinte à l'image du FC Sion et à celle du Valais. Mais aussi du football et de la civilisation. On est où, là?

En plein dans le monde actuel du football, non?

Ecoutez, moi, je préfère le football où on cherche à gagner sur le terrain. Et après, il y a la troisième mi-temps, où on refait le match avec des théories, qu'on ait gagné ou perdu. Qu'on vienne se foutre sur la gueule sur une aire de repos, ça me dépasse.

Didier Fischer va aller parler mardi aux supporters du SFC, pour leur dire que cette attaque n'a rien à voir avec eux. Il veut calmer le jeu. Et vous, vous allez parler aux fans du FC Sion?

Moi, je veux surtout punir les coupables. Mais pour l'instant, j'en suis au stade du constat. On verra mardi. Il est difficile d'en dire plus aujourd'hui sans avoir toutes les données en compte.

S'il s'avère que les auteurs de l'attaque sont des abonnés de Tourbillon...

On n'en sait rien pour l'instant.

Oui, mais...

Mais quoi? Quand on aura leurs noms, on regardera. Et s'ils sont abonnés, il ne le seront plus. Mais on verra ça mardi, quand on aura toutes les données.

Le 25 mai aura lieu la finale de la Coupe à Genève. Craignez-vous d'éventuelles représailles malgré les efforts de Didier Fischer?

Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise? Il y a deux ans, des supporters du FC Bâle ont castagné des Valaisans. Là, ce sont des Valaisans qui attaquent Servette. S'il faut déclarer forfait le 25 et laisser la Coupe aux autres, on le fera. Moi, je ne veux parler que de football.

Ne pensiez-vous pas que la rivalité avec Servette s'était estompée avec les années?

Mais quelle rivalité? Moi, je préfère avoir Servette, Lausanne, Xamax et Sion en Super League. On a tous une passion commune, le football, et on veut tous être les meilleurs dans ce domaine. La baston sur les aires d'autoroute, ce n'est pas ma passion. Donc j'ai un peu de peine à répondre à votre question. (Le Matin)

Créé: 16.04.2017, 16h56


Sondage

Peter Zeidler est-il encore l'homme de la situation au FC Sion ?




Sondage

Qui va gagner la finale de la Coupe de Suisse le 25 mai à Genève?



Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.