Samedi 22 juillet 2017 | Dernière mise à jour 22:22

Football «Emmanuel ne doit plus être seul»

Depuis deux ans, Emmanuel est l’unique fan du FC Le Mont. Président du club vaudois de Challenge League, Serge Duperret entend lui trouver des renforts dans les gradins. Voici comment.

Challenge League

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A 14 ans, Emmanuel est le seul et unique fan officiellement recensé du FC Le Mont. Depuis deux ans, le jeune collégien vaudois se démène pour faire vivre le fan club qu’il a créé. Hélas, il se retrouve toujours absolument seul dans le secteur des visiteurs quand son club évolue à l’extérieur. Pareil à Baulmes, lors des rencontres disputées à domicile. «J’en ai un peu marre d’être le seul supporter du Mont», explique-t-il.

Comment en est-il venu à supporter le FC Le Mont, plutôt que le Real Madrid, Barcelone, Dortmund, Manchester United ou quelques autres grands d’Europe que soutiennent habituellement les jeunes de son âge? D’où lui vient sa folle passion pour le club des hauts de Lausanne? «Je me suis dis qu’il fallait me concentrer sur la région, répond-il. Or ma région, c’est le Mont, où j’habite. Ici, question foot, c’est la lutte au quotidien. Je trouve un peu ridicule de supporter un grand club européen, de surcroît éloigné de ma réalité. Quel est l’intérêt de supporter des clubs qui ne font que gagner parce qu’ils ont de l’argent? Avec eux, il n’y a aucun suspense, ce n’est pas drôle.»

Connu dans toute l'Europe

Après sa récente visite au Letzigrund (1-1 contre Zurich), Emmanuel avait été propulsé en une du Blick, qui lui avait consacré un reportage ainsi qu’une vidéo qui devait provoquer un buzz quasi planétaire (avec plus de 2 millions de vues). Aussi attendrissante qu’insolite, son histoire a aussi été relayée en Allemagne (Bild), en Italie (Gazzetta), en Roumanie, etc. «C’est cool», répond le jeune héros lorsqu’on le branche sur sa soudaine notoriété médiatique.

En début de semaine, il avait accordé une interview à Die Welt. «Je suis aujourd’hui plus connu que le club à travers l’Europe, s’amuse-t-il. Seuls les Français n’ont pas encore bougé...» Devenu la mascotte vivante du club, Manu a droit de voyager dans le bus de l'équipe.

Aujourd’hui, c’est au tour de Serge Duperret, président du FC Le Mont, d’entrer en action. A la fois ému par le soutien infaillible d’Emmanuel et désireux de lui trouver des renforts, le boss du FC Le Mont a choisi de lancer une spectaculaire initiative à l’occasion du match de dimanche contre Schaffhouse (15h). «Tous les jeunes qui se présenteront à l’entrée avec un maillot ou un pull rouge rentreront gratuitement, explique Serge Duperret. Leurs parents aussi. Les enfants recevront en même temps une écharpe officielle du Mont ainsi qu’une collation. Il faut faire en sorte qu’Emmanuel ne soit plus seul à nous soutenir.»

Le président sera-t-il entendu? Réponse dimanche après-midi à Baulmes.

(Le Matin)

Créé: 27.10.2016, 11h38