Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 16:07

Emirats arabes Limogé, Maradona ne veut pas s'en aller

Diego Maradona a exprimé sa volonté de rester à la tête d'Al-Wasl, le club de football de Dubai. Arrivé en juin 2011, il lui restait un an de contrat.

Maradona était arrivé en juin 2011 à la tête d'Al-Wasl, le club de Dubai.

Maradona était arrivé en juin 2011 à la tête d'Al-Wasl, le club de Dubai. Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'Argentin a été démis de ses fonctions après seulement 13 mois passés au poste d'entraîneur du club de Dubai.

«C'est lamentable, le club a publié une déclaration que je ne partage pas parce que moi, je désirais et je désire rester à la tête d'Al-Wasl», a réagi Maradona à Buenos Aires.

«Après une réunion du conseil d'administration du club d'Al-Wasl tenue mardi (...), il a été décidé de mettre fin au contrat de Diego Maradona et de son encadrement technique», a indiqué le club.

Maradona, 51 ans, avait pourtant été confirmé dans ses fonctions le 19 juin dernier par le nouveau président du club, Mohammed Ben Fahd. Il paye une saison blanche pour le club, seulement 8e lors de la saison 2011-2012 et éliminé en quarts de finale des deux coupes nationales.

Arrivé en juin 2011, il lui restait un an de contrat. Il a annoncé qu'il allait se réunir avec ses avocats et était «complètement persuadé de parvenir à un bon accord».

(Créé: 12.07.2012, 12h19)
Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters