Samedi 10 décembre 2016 | Dernière mise à jour 05:01

Foot Le milliardaire George Soros investit dans Manchester United

Le milliardaire américain George Soros est devenu un actionnaire de Manchester United. Il a acquis 7,85% des titres de l'équipe échangés à Wall Street.

George Soros.

George Soros. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'homme d'affaires a acheté sur la place financière new yorkaise quelque 3,1 millions d'actions de classe A, précise le document.

Cela représente 1,9% de Manchester United quand sont prises en compte les actions de classe B détenues par les membres de la famille Glazer qui contrôlent et dirigent le club.

Ce type de titres est assorti de droits de vote dix fois supérieurs aux actions de classe A qui s'échangent à Wall Street.

Manchester United avait fait son entrée en Bourse le 10 août et a peu mobilisé depuis.

Après une entrée sans panache, le titre finissant sa première séance parfaitement stable à 14 dollars, le club a terminé lundi à 13,06 dollars, soit en recul de 6,7% par rapport à son prix de lancement.

L'équipe sportive avait toutefois levé 233 millions de dollars lors de son introduction en Bourse, ce qui le valorisait à quelque 2,3 milliards de dollars et faisait de lui l'équipe de sports la plus chère au monde. (afp/nxp)

(Créé: 21.08.2012, 08h25)
Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.