Lundi 26 septembre 2016 | Dernière mise à jour 15:28

Football Tevez a déjà perdu 11 millions

Ses démêlés avec son club de Manchester City, leader du championnat d’Angleterre, coûtent à l’attaquant international argentin Carlos Tevez 9,3 millions de livres à ce jour, soit plus de 11 millions de francs.

Premier League

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Rentré en Argentine sans autorisation du club fin novembre, Tevez ne reçoit plus depuis cette date son salaire évalué à 240’000 euros par semaine. En outre, il a écopé d’une amende de 1,4 million d’euros, contre laquelle il a interjeté appel. On estime également à plus de 7 millions d’euros les primes de fidélité qu’il a perdues avec son insistance à manifester son désir de quitter le club.

Tevez, 27 ans, sous contrat jusqu’en juin 2014, n’a plus joué avec Manchester City depuis son refus de figurer comme remplaçant, le 27 septembre dernier, lors d’un match de Ligue des champions à Munich face au Bayern. Le club lui avait alors infligé une retenue sur salaire de deux semaines pour rupture de contrat.

Manchester City cherche à céder son attaquant récalcitrant lors de l’actuel mercato d’hiver, mais des contacts avec l’AC Milan, l’Inter Milan et le PSG n’ont pas abouti jusqu’ici. (si/Le Matin)

(Créé: 25.01.2012, 15h41)

Sondage

Qui est votre sportif suisse de la semaine?






Dépêches sports

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.